10 idées d’itinéraires vélo au départ Paris

par | Mis à jour le 30/04/2021 | Publié le 21/11/2020 | France | 12 commentaires

Envie de partir de Paris pour une échappée à vélo ? Pour un week-end, le temps d’une micro-aventure, ou pour un beau voyage à vélo, nous avons sélectionné 10 itinéraires vélo au départ de Paris ou facilement accessibles en train.

Ces informations peuvent être intéressantes également à ceux qui vivent ailleurs en France. Le propre de la capitale française c’est d’être le centre névralgique pour les transports et notamment le train. Parfois on est obligé d’y passer ! Si on pourrait croire que Paris n’a pas d’itinéraires vélo sympas, c’est tout le contraire qui se passe et vous pourriez être surpris.e de la facilité avec laquelle on sort ou entre de Paris à bicyclette.

Les itinéraires vélo qui partent de Paris

Depuis la crise sanitaire, Paris est devenue une véritable autoroute pour cyclistes. C’est vraiment plaisant de la traverser, même chargé avec des sacoches. Évidemment, plaisant ne veut pas dire paisible et les automobilistes (surtout les taxis) n’ont guère de respect parfois. Le brouhaha de la ville est quant à lui stressant mais, il faut l’admettre, des efforts ont été faits et ce n’est pas pour nous déplaire. 

L’ambiance sur les pistes cyclables n’est pas forcément au beau fixe ceci dit. Ancrés dans la dynamique très pressée de Paris, les autres cyclistes nous poussent à coups de sonnettes abusifs. Mais, l’on retrouve le calme très rapidement une fois sortis de la ville. Bref, Paris restera Paris, même jusqu’aux pistes cyclables. 

Quand bien même, on a réussi à traverser 6 fois la capitale à vélo, chargés comme des mules. On a l’avantage de connaître Paris et de l’avoir déjà bien sillonnée mais on est convaincus de deux choses : 

  • Sortir de Paris et entrer dans Paris à vélo se fait bien. Peut-être que certains itinéraires vélo sont moins bons, mais sur ceux que l’on a testés, ça paaaaasse ! Fini le temps où l’on était persuadés qu’il fallait prendre un train pour aller récupérer un itinéraire 50 km plus loin. 
  • Traverser Paris à vélo pour transiter d’une gare à l’autre se fait bien et plus vite qu’en métro. On a testé toutes les grandes gares désormais : elles sont toutes accessibles facilement. 

Forts de ce constat, on peut vous présenter 10 itinéraires vélo que l’on a testé et qui permettent de sortir de Paris avec sa monture. Les sacoches sont prêtes mais vous n’avez pas d’idées pour ce week-end ? C’est parti !!

L'Avesnois - La Scandibérique
La Scandibérique - véloroute EuroVelo 3 - itinéraires vélo Paris

De Paris à la mer à vélo

Ah, quitter Paris et arriver face à la mer, une satisfaction certaine ! Des pots d’échappement aux embruns, du bruit assourdissant des klaxons au doux vrombissement des vagues qui s’engouffrent entre les galets. L’émotion est forte lorsque l’on se retrouve face à la mer après avoir roulé plusieurs jours. On la vit comme une libération qui fait monter les larmes aux yeux.

Quels itinéraires cyclables pour vivre cette sensation ? Plusieurs !

La Véloscénie, itinéraire vélo au départ de l’hôtel de ville de Paris

Itinéraire cyclable de 450 km, la Véloscénie part du centre de Paris pour le Mont-Saint-Michel, sa destination. À peine sorti de Paris, l’itinéraire prend un air champêtre et nous dépayse. On se souviendra longtemps de ce petit chevreuil venu nous rendre visite en forêt de Rambouillet le premier soir de notre épopée. La Véloscénie est dépaysante, traverse des parcs naturels régionaux et offre des paysages variés qui plairont à tout le monde. Le final avec le Mont-Saint-Michel en toile de fond est spectaculaire.

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

Note : Depuis septembre, une nouvelle variante a été inaugurée et favorise l’accessibilité aux familles. L’étape de Carrouges est complétée par une piste cyclable plus facile sur une ancienne voie de chemin de fer ! Ainsi les sportifs et les moins sportifs auront le choix. Infos : site de la Véloscénie

Quelles étapes de la Véloscénie, selon le nombre de jours ?
La Véloscénie version micro-aventure

De Paris à Chartres. Comptez 2 jours en passant par la variante Rambouillet et en dormant en forêt. Il ne reste plus qu’à rentrer en train.

La Full-Véloscénie

En une semaine, on a le temps de réaliser l’itinéraire en entier (à peu près, selon son rythme). Nous, nous avons mis 8 jours en faisant tous les détours possibles et imaginables, ce qui a largement ajouté des kilomètres au compteur

La Véloscénie version prolongations

Au Mont-Saint-Michel, on peut continuer vers la Bretagne via la Vélomaritime le long de la côte. C’est un peu les montagnes russes avec des côtes abruptes qui piquent les mollets, mais c’est magnifique. La Vélomaritime va aussi vers la Normandie, vers Caen et les plages du débarquement. Mais on ne vous la conseille pas. Déjà que les normands ont piqué le Mont-Saint-Michel aux bretons, on ne va pas en plus leur envoyer des cyclotouristes* !

Une boucle de Paris à Paris, via la Véloscénie

On retient 2 choix :

– Passer par la Vélomaritime vers le nord, récupérer la Seine puis la longer jusqu’à Paris.

– Passer par la Vélofrancette vers le sud et récupérer la Loire à vélo puis la Scandibérique. Comptez 2 à 3 semaines !

Et le retour ?
Retour en train à Paris 

Un TER passe à la gare de Pontorson juste à côté du Mont-Saint-Michel. Mais il est rare et parfois surchargé. Si c’est le cas, on vous conseille donc d’ajouter 30 km magnifiques et rarement pluvieux (malhonnêteté, quand tu nous tiens…) le long de la plage de Cancale pour rejoindre Dol-de-Bretagne et sa gare qui vous mènera vers Rennes. Des TGV avec des places vélo payantes partent de Rennes. 

Chateau de Carrouges - Véloscénie
Véloscénie - direction Carrouges
Voie Verte - Montagne-Au-Perche - Véloscénie

L’Avenue Verte London-Paris, itinéraire de Paris à Londres

Forte de son expérience et de ses deux variantes, l’Avenue Verte London-Paris vous propose de rejoindre la mer en quelques jours afin de traverser la Manche à partir de Dieppe. En Normandie, on se sent d’ailleurs déjà un peu en Angleterre avec tous ces châteaux construits par nos voisins d’outre-Manche au Moyen-Âge. C’est un voyage dans le temps qui s’offre à nous, instructif,  riche culturellement et artistiquement. En bref, on rentre moins bête ! Enfin, peut-être pas, mais avec plus de savoirs certainement 😉

Quelles étapes selon le temps imparti ?

L’AVLP version microaventure

Paris-Dieppe par la variante de Gisors. Avec une variété de parcours entre pistes cyclables, pistes non goudronnées, passages ensablés (énormes pour faire des dérapages), on est dans le propre de ce qu’aime le bikepacker en quête de sensations.

La full version de l’AVLP

Hum, il va falloir faire un choix. C’est l’option A ou B pour aller à la mer. Par Beauvais ou par Gisors. Au choix ! Il faut compter une semaine pour rejoindre Londres !

La version longue

Si covid, quarantaine, masques et confinements restent et que les frontières continuent de bloquer, on peut continuer sur la Vélomaritime jusqu’à Roscoff ou Kiev, au choix.

La version de Paris à Paris

À Dieppe, on récupère la Vélomaritime (ou l’EuroVelo 4), on va jusqu’à la V30 puis on récupère la Scandibérique pour rentrer à Paris. Sinon, on descend vers Honfleur et on récupère la Seine à vélo avec un parcours qui va bientôt être inauguré !

Et le retour à Paris avec un vélo?

En train depuis Dieppe, on rejoint Rouen avec un TER puis un intercité (supplément vélo payant) vous mènera tout droit jusqu’à Paris.  Si vous allez jusqu’à Londres, il est possible de ramener le vélo dans l’Eurostar (même si ça coûte un peu cher apparemment).

Auvers-sur-Oise, Avenue Verte Londres Paris
Auvers-sur-Oise, Avenue Verte Londres Paris
Avenue Verte Londres Paris
Avenue Verte Londres Paris
La Pichotte - Avenue Verte Londres Paris
La Pichotte – Avenue Verte Londres Paris

De Paris à la campagne à vélo

La Scandibérique, 1900 km en France

Partie intégrante de l’itinéraire de l’EuroVelo 3, la Scandibérique, longue de 1900 km, est la partie française de ce parcours européen qui relie Trondheim, en Norvège, à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne. Pour cette fois, on part vers le nord. On ne connaît pas la sortie sud de Paris mais les retours d’utilisateurs ne sont pas hyper positifs… 

Vers le nord, vous allez surtout être surpris par cette sortie de Paris via le Canal de l’Ourcq. 23 km et c’est la pleine campagne. Il y a bien du milieu urbain mais, même si l’on n’a pas encore quitté la région parisienne, les champs et les fermes sont plus présents que les immeubles. Le nombre de choses à voir jusqu’à Maubeuge est impressionnant.

Les étapes selon la durée

La Scandibérique version microaventure

Paris – Compiègne à vélo : 3 jours en pleine forêt domaniale ou le long de l’Oise avec une richesse exceptionnelle de monuments à visiter.

Une semaine de vacances sur la Scandibérique

Paris – Maubeuge . La destination ne fait pas rêver, mais vous savez ce que l’on dit du voyage à vélo ? Ce qui compte, ce n’est pas l’objectif, mais le voyage. La traversée de l’Avesnois, l’Aisne et ses belles cités, l’Oise et ses nombreux lieux historiques. De plus, vous êtes assurés de croiser assez peu de touristes.

La Scandibérique version longue (l’EuroVelo 3 donc)

Filez jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle  ou Trondheim. Franchement, c’est un très beau voyage avec des paysages à couper le souffle. L’itinéraire est riche, varié et marque à jamais. Sauf en Allemagne où l’on traverse les paysages désolants de l’agriculture intensive pendant… 800 km, même nous qui sommes difficilement lassés, ça nous a tués. On vous conseille alors de longer plutôt la mer dans le nord du pays 😉

Et le retour à Paris ?

Les TER picards sont plutôt bons en général. Accès faciles, gares accessibles (avec ascenseurs généralement) et nombreuses sur le parcours. Que ce soit de Compiègne, Noyon ou Senlis, vous pourrez revenir assez aisément normalement. 

De Maubeuge, vous avez des TER directs pour Paris. En 2h vous y êtes.

Avesnois - Nord - scandibérique
Oise à vélo sur la Scandibérique
Foret d'halatte - Avenue Verte Londres Paris

Des itinéraires vélo accessibles facilement en train depuis Paris

Accessible facilement en train, c’est une affirmation qui est toujours à prendre avec des pincettes. Malheureusement, il y a du travail pour la formule train + vélo. Les places vélo dans les trains diminuent régulièrement au grand dam de la population cyclotouriste grandissante. Mais on en débat dans un autre article ! 

Il n’empêche que le train reste notre meilleur ami pour partir en voyage à vélo (enfin, quand on n’a pas à démonter son vélo, que l’on a un vélo traditionnel et pas de carriole). On vous propose ici 6 idées d’itinéraires facilement accessibles depuis Paris (avec un vélo ordinaire donc).

Itinéraires vélo de Paris vers le nord

La Véloroute de la Vallée de Somme

Accessible depuis Saint-Quentin (TER directs depuis Paris) ou depuis Ham (2 TER), la V30 vous transporte dans un paysage sauvage et boisé autour de la Somme. Idéale pour les amoureux de la nature, les marais sont de belles réserves ornithologiques. L’arrivée dans la Baie de Somme est splendide et donne envie de rester encore davantage.

Quels parcours pour quelles durées

La Véloroute Vallée de Somme – version micro

Il faut compter 4 jours pour parcourir l’itinéraire de Saint-Quentin à Saint-Valéry-sur-Somme, 3 jours en commençant à Ham (où le parcours est plus abouti) et avoir le temps de visiter un peu. 2 jours pour les plus légers / pressés d’entre nous !

La V30 version prolongations

Depuis Paris, on peut faire une belle boucle. La V30 peut se rejoindre en environ 4 jours par la Scandibérique, en détournant à Noyon sur le Canal du Nord. On peut ensuite redescendre par la Vélomaritime et l’Avenue Verte London-Paris. C’est ce que l’on a plus ou moins fait cet été ! Comptez une dizaine de jours.

Et le retour à Paris ?

Pour le retour, il faudra soit envisager de faire durer le plaisir le long du littoral jusqu’au Tréport (TER, correspondance à Beauvais sur l’Avenue Verte London-Paris), soit retourner un peu en arrière pour récupérer la gare de Noyelles-sur-mer (TER directs vers Gare du Nord).

La somme sur le chemin d'halage: la V 30
La V 30
Signalisation véloroute de la vallée de la Somme
Signalisation
Le château de long vu depuis la véloroute de la vallée de la Somme
Le château de long
La V 30 le long de la Somme
Le long de la Somme

Des itinéraires cyclables vers l’est

La Voie Bleue

Un itinéraire facilement accessible en train. Tout dépend du point de départ ! On peut soit descendre à Nancy, un peu plus au nord, soit à Épinal. La Voie Bleue est une véloroute qui longe la Moselle et la Saône. C’est un itinéraire plutôt facile, sur un terrain très roulant et idéal pour les familles ou les débutants ou pour ceux qui veulent faire beaucoup de kilomètres. Nous l’avons parcourue en août, sans croiser grand monde ! L’idéal pour aller prendre l’air et se ressourcer au calme.

Quelles étapes de la Voie Bleue selon la durée ?

La Voie Bleue version microaventure

De Nancy à Épinal, le parcours se fait facilement en deux jours. Comptez 1h30 de train aller, 2h retour. C’est rapide et efficace pour environ 100 km à parcourir à vélo !

La Voie Bleue full version

Dans sa totalité, La Voie Bleue est difficile à rejoindre depuis Paris. Mais on peut la récupérer facilement à Metz en formule train + vélo. Elle se termine à Lyon où un TER vous ramène à Paris (en 5h) et passe par Mâcon et Chalon-sur-Saône. Attention, ce dernier est un train à l’ancienne, prévoyez de retirer les sacoches pour pouvoir entrer le vélo (marches + espace restreint). À l’avant (si c’est le même vieux train que vous prenez), un grand compartiment vélo est accessible avec plus d’espace.

Note : ce TER ne s’affiche pas si vous faites la recherche sur le site SNCF d’un billet avec vélo non démonté. Mais il existe.

La Voie Bleue version prolongations

Vous avez un ou deux mois (voire plus) devant vous ? 

Continuez jusqu’à la mer via la Via Rhôna ou faites un tour sur l’EuroVelo 6  (que l’on croise tout juste avant Saint-Jean-de-Losne jusqu’en Roumanie, allez !  Soyons fous !)

Coucher de soleil à Pontailler-sur-Saone
Voie Bleue et vélo
Tunnel de Seveux - Voie Bleue
Tunnel de Seveux

Les itinéraires vélo vers l’ouest

La Vélomaritime 

Nous en avons déjà parlé plus haut en évoquant la Véloscénie, mais on y revient, parce que ce parcours est juste magnifique et longe les côtes de la Manche. Il est un peu plus éprouvant physiquement aussi, parce que la Bretagne et la Normandie sont des régions pluvieuses, venteuses, escarpées et capricieuses. Mais c’est ce qui fait tout le charme. Le littoral offre un spectacle dont on ne se lasse pas.

Quelles étapes de la Voie Bleue selon la durée ?

La Vélomaritime en un week-end

Au départ du Havre ou de Dieppe, on fonce pour 2 grosses journées bien physiques qui vous défouleront à coup sûr. Si le défi est trop fort, à mi-parcours, on peut aussi trouver Fécamp et une gare pour rentrer à Paris si besoin. Ou emprunter la véloroute du Lin en parallèle. Dans tous les cas, ce sera dingue.

La Vélomaritime en entier

Comptez au moins 15 jours pour la réaliser en entier. Vous pouvez la récupérer facilement en prenant le train direction Morlaix puis le bus (avec porte-vélos) pour Roscoff. Une autre alternative ? Y aller carrément à vélo depuis Morlaix. Puis, on longe la côte jusqu’à Dunkerque. En revanche, il faudra rentrer plutôt par Amiens car nous n’avons pas trouvé de train acceptant les vélos dans les TGV circulant vers les Hauts-de-France.

La Vélomaritime avec prolongations

L’EuroVelo 4, la Vélomaritime en France, va jusqu’en Ukraine. Mais ce n’est pas tout, elle est très connectée avec d’autres itinéraires, comme ceux déjà vus plus haut (la V30, l’Avenue Verte London-Paris, le réseau points-noeuds dans le nord, l’EuroVelo 5, la future Seine à Vélo, la Véloscénie, la Vélodyssée, la littorale V5

Fécamp à vélo - Falaises

Le canal de Nantes à Brest à vélo

Parcours mythique au centre Bretagne, le canal de Nantes à Brest offre une échappée aux nombreuses écluses fleuries qui permettent de traverser le centre Bretagne (pas si plat) de manière douce. C’est aussi là que l’on a battu notre record de kilomètres cumulés avec en complément une course non désirée avec un cycliste en VAE, sans chargement et un peu grincheux. C’était fun !

Quels parcours pour quelles durées ?

Le canal de Nantes à Brest version courte

Hum, difficile de se prononcer au départ de Paris. Peut-être que le plus pertinent serait un Nantes – Redon. Ainsi, on passe la frontière de la Bretagne et on peut quand même terminer ce petit trip avec des vraies crêpes !

Le Canal de Nantes à Brest en entier

Il faudra une petite semaine pour arriver jusqu’à Brest avec ce parcours familial et adapté à tous. À Brest, les TGV acceptent les vélos (parfois et avec supplément). 

Le Canal de Nantes à Brest et prolongations

Filez sur la littorale v5, magnifique route qui permet d’explorer les côtes du Finistère ! Le Canal de Nantes à Brest fait également partie du parcours de la Vélodyssée (EuroVelo 1).

canal nantes à brest blain redon
josselin canal nantes a brest à vélo

La Loire à vélo

Désormais très populaire, la Loire à vélo fait le bonheur des familles, des cyclovoyageurs et des promeneurs. Fréquentée en été, elle est aujourd’hui bien développée avec campings pas chers, trains TER acceptant les vélos et de nombreux box pour laisser vos vélos sur l’itinéraire.

Quels parcours pour quelles durées ?

La Loire à vélo version micro

Orléans est une gare facilement accessible qui permet de rejoindre Tours très rapidement. Au programme, il y a déjà quelques beaux châteaux et une belle étape à Blois. 

La full Loire à vélo

Pour commencer l’itinéraire, il faut se rendre à Saint-Brévin-les-Pins ou Nantes (plus facilement accessible), puis on suit la Loire jusqu’à Nevers. L’itinéraire est assez long, comptez 900 km ! Cela se fait en 2 ou 3 semaines selon votre vitesse supersonique ou non. A Nevers, un train intercités vous ramène à Paris en 2h !

La Loire à vélo version prolongations

La Loire à vélo, c’est l’EuroVelo 6. Une multitude d’opportunités s’offrent à vous pour vous évader jusqu’à l’autre bout du continent. Saisissez-là !

La Loire à vélo - Scandibérique
Chateau de Chambord - La Loire à vélo
La Loire à Vélo - itinéraires vélo
Maisons troglodytes à Saumur

Les itinéraires vélo vers le sud accessibles depuis Paris

La Nouvelle-Aquitaine sur la Vélodyssée

Il y a une condition à cette proposition, un gros « oui, mais », une limite. Accessible facilement en train, oui mais… Si vous y allez hors saison, tout simplement ! De nombreux témoignages convergent pour dire, qu’en été, c’est plus compliqué avec un nombre de places limitées dans les trains et un afflux de plus en plus important de voyageurs. Et puis, la Vélodyssée à l’automne, ça a vraiment un autre charme !

Combien de temps avez-vous devant vous ?

La Vélodyssée version microaventure

Le Verdon – Arcachon semble un excellent compromis. En 2 ou 3 jours, on peut facilement rejoindre le Verdon en train et traverser le bassin d’Arcachon en bateau au Cap-Ferret. C’est rapide, mais la bouffée d’air frais sera là, c’est garanti !

La full Vélodyssée

Dans ce cas, autant pousser en train jusqu’à Bayonne et remonter toute la Vélodyssée. Les puristes iront jusqu’à Hendaye, accessible en TER. Ça rajoute du temps de transport, mais c’est au moins le point de départ de l’itinéraire ! On termine à Roscoff (cf. La Bretagne à vélo) avec 1200 km dans les gambettes. Comptez un mois en tout.

1200 km ce n’est pas suffisant ?

La Vélodyssée, c’est aussi l’EuroVelo 1 qui pousse jusqu’au Cap Nord en Norvège ou au Portugal. Mais là, on ne va pas pouvoir vous aider à rentrer en train !

La Vélodyssée - Voyage à vélo
Gironde - coucher de soleil - Dune du Pilat
Velodyssée - Gironde

Le Canal de Garonne – Canal des 2 mers

Facile, au bord de l’eau, on se perd pour observer les carpes qui montrent le bout de leur nez de temps à autre. Parcours parfaitement asphalté, roulant, et souvent majestueux grâce aux arbres qui bordent la route, c’est détendus que l’on arrive à Bordeaux avec une vue splendide sur la ville.

Combien de jours avez-vous devant vous ?

Le Canal de Garonne version micro aventure

De Toulouse à Agen en passant par Montauban et Auvillar : un vrai délice ! Toutefois l’itinéraire est peut-être moins pertinent pour la microaventure, il faut tout de même compter plus de 4h de train pour arriver jusqu’à Toulouse !

Le Canal de Garonne full version

De Toulouse à Bordeaux, il n’y en a pas pour une semaine ! C’est l’occasion de trainer, prendre son temps, vivre au rythme des tours de roues et de profiter pour flâner dans les jolies cités médiévales qui avoisinent l’itinéraire. Le coup de coeur ? La piste Roger Lapédie !

Le Canal de Garonne version prolongée

Les témoignages de nombreux cyclovoyageurs concordant avec le nôtre, on ne sait pas trop si on vous conseille le Canal du Midi ou non. C’est vrai que l’on n’a pas du tout eu de chance avec les intempéries, qu’il y a eu des inondations quelques jours après notre passage…  Mon avis ? Les prolongations se joueront plutôt sur la Vélodyssée 😉

Le canal des deux mers Tarn-et-Garonne à vélo
Voyage à vélo Le canal des deux mers - lot et Garonne à vélo
Piste cyclable canal des deux mers

D’autres idées d’itinéraires vélo facilement accessibles depuis Paris et sans avoir à démonter son vélo ? Dites-nous tout en commentaire.

Epinglez l’article sur Pinterest

12 Commentaires

  1. Patricia

    En prenant ce même TER depuis Paris Bercy (direction Lyon) mais en descendant à Migennes (89), 150 km au sud de Paris, vous pouvez faire « le tour de Bourgogne » superbe boucle de 800 km en longeant canaux, écluses, vignobles, en passant par Dijon, Chalon, Paray le Monial, Digoin, Bourbon Lancy, Auxerre et retour à Migennes.

    Réponse
    • Mila

      Re-bonjour,

      C’est franchement séduisant comme itinéraire en effet. Ça a l’air vraiment bien, vraiment facile, c’est parfait ! Merci pour cet ajout 😉

      Réponse
  2. Patricia

    Bonjour. Alors sans démonter les vélos, vous pouvez descendre en TER (depuis la gare Paris Bercy) jusqu’à Lyon, pour faire la Viarhona. Soit en pédalant vers le sud jusqu’à la mer méditerranée puis retour en TER, soit en pédalant vers le lac Léman puis retour TER depuis Thonon les bains.
    Sinon bravo pour votre initiative sur ces voyages à vélo depuis Paris.

    Réponse
    • Mila

      Bonjour Patricia,

      Super, je me disais que Lyon était effectivement accessible mais je me demandais comment il était possible de rentrer de la ViaRhôna. Ça me paraît long en TER du sud de la France, ce qui rend l’itinéraire un peu moins « accessible facilement », l’idée étant de n’avoir qu’un changement au max et 2-3 heures de train à peine 😉 . C’est pour ça (entre autres, puisque l’on a préféré parler d’itinéraires sur lesquels nous sommes allés) que j’ai mis cet itinéraire de côté ici. Merci pour ces précisions en tout cas, je n’avais pas trouvé l’option TER de Thonon en plus !

      Réponse
  3. François

    Bonjour, j’aurai ajouté le tour de Bourgogne à vélo, facilement accessible via la gare de Paris Bercy. Ma préférence va à un tour dans le sens des aiguilles, la fin le long du canal du nivernais étant le meilleur souvenir

    Réponse
    • Mila

      Bonjour François, Super idée ! 🙂 C’est vrai que l’on a évoqué que ceux que l’on a réellement testé ! On note pour le sens.

      Réponse
  4. Jennifer

    Je ne pensais pas qu’il y avait autant d’endroit à côté de Paris pour s’évader en vélo !
    Super article et très pratique pour ceux qui habite dans la capitale 🙂

    Réponse
    • Mila

      Merci beaucoup pour ton commentaire Jennifer 🙂 Eh si, les véloroutes se développent beaucoup. D’autant plus que l’on ne parle que d’itinéraires que nous avons testé, il y en a sûrement d’autres largement accessibles !

      Réponse
  5. Sarah

    Merci pour cet article hyper clair qui résume bien les différents itinéraires 🙂 Je ne manquerais pas de venir piocher ici si un jour je décide de troquer mes pieds pour le vélo 😉

    Réponse
    • Mila

      Merci beaucoup Sarah, qui sait, ça viendra peut-être à un moment ! J’aime tout autant la randonnée, je trouve que l’on évolue différemment mais que c’est tout aussi plaisant 😀

      Réponse
  6. gobois64

    Bonsoir Denni et Mila !
    finalement les parisiens sont chanceux, avoir tant de possibilités de faire du vélo et de découvrir autant de paysages variés … grâce à votre super, super blog !
    Bonne continuation à vous deux et prenez soin de vous ! A+

    Réponse
    • Mila

      Bonsoir Gérard,

      Promis, un de ces 4 on fera d’autres articles pour des non-parisiens 😉 ! C’est vrai que cet été, nous y sommes beaucoup passés !
      Excellente soirée à toi et à bientôt,

      Mila & Denni

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »