La Scandibérique - véloroute EuroVelo 3
Jan 14, 2020
Posted by: Mila

La Scandibérique : un voyage à vélo en France sur l’EuroVelo 3

La Scandibérique, la partie française de l’EuroVelo 3

En France, la Scandibérique parcourt le pays du nord au sud. Elle s’étend sur environ 1700 km, ce qui en fait le plus long itinéraire cyclable de France. Elle fait également partie du grand itinéraire européen de l’EuroVelo 3 qui va de Trondheim en Norvège jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne.

Malgré la communication que nous avons pu voir passer à ce sujet, la Scandibérique n’est pas encore une véloroute très fréquentée. Peut-être parce que contrairement à la Vélodyssée, elle ne passe pas au bord de la mer ?  Pourtant, c’est l’un des plus beaux parcours que nous ayons suivi en France, tout simplement pour son calme ou la nature environnante.

L’itinéraire de la Scandibérique passe par de nombreux endroits dont on ne soupçonne pas les richesses. Quand on s’imaginait traverser les départements du nord de Paris comme le Nord, l’Aisne ou encore l’Oise, nous ne nous pensions pas nous retrouver dans des espaces naturels préservés.

En ce qui concerne les villes, la véloroute vous amène, pour en citer quelques unes, à Noyon, Compiègne, Paris, Orléans, Tours, Châtellerault, Angoulême, Bordeaux, Mont-de-Marsan, Dax et Saint-Jean-Pied-de-Port. Toutes possèdent leurs petites pépites à visiter, même les plus méconnues d’entre elles.

Entre les villes, l’itinéraire de la Scandibérique est composé de nombreuses zones en pleine forêt. Nous avions peur de nous retrouver dans des zones rurales, mais ça a finalement été rare. Pour finir, on suit également plusieurs cours d’eau, comme l’Oise, le canal de l’Ourcq, la Seine, la Loire, la Vienne ou encore l’Adour.

Trace GPX de la Scandibérique

Avant de partir, Vélo & Territoires nous a proposé leur trace GPX de l’itinéraire. Elle a globalement été fidèle à la signalisation que nous avons trouvé sur notre parcours et nous a permis de nous repérer lorsque la signalisation était absente.

Vous pouvez la télécharger ici sur vous le souhaitez.

Difficulté et état d’avancement de l’EuroVelo 3 en France

Même si elle est bien avancée, la Scandibérique n’est pas encore entièrement réalisée. Tout dépend de ce qui a été mis en place dans les départements. Dans le nord de Paris, le parcours est entièrement réalisé sauf à l’entrée de Paris. Puis, jusqu’au sud du département de la Vienne, tout est bien indiqué.

La suite est plus aléatoire, des zones sont indiquées, d’autres non, et ce jusqu’aux Pyrénées-Atlantiques où nous n’avons pas retrouvé de signalisation.

  • Difficulté :
    • Assez facile au nord de la France
    • Quelques difficultés au sud de la Loire
    • Très difficile pour le passage des Pyrénées
  • Dénivelé positif ≈ 6060
  • Dénivelé négatif ≈ 5790
  • Nombre de kilomètres : ≈ 1700 km

Les itinéraires connexes à la Scandibérique

La France est actuellement en train de développer son réseau cyclable à destination du cyclotourisme. Il est possible de voyager à vélo partout en France en passant d’une piste cyclable à une autre. C’est ce qui fait que ça devient si plaisant de découvrir notre propre pays à deux roues !

L’EuroVelo 3 est connecté avec plusieurs autres itinéraires

  •  L’EuroVelo 6 : qui permet de rejoindre Nantes sur la Loire à Vélo et la Vélodyssée ou le Canal de Nantes à Brest. Dans l’autre sens, l’EuroVelo 6 va jusqu’à Constanta en Roumanie. La Scandibérique l’emprunte sur une bonne partie jusqu’à Tours.
  • L’EuroVelo 1 : la Vélodyssée ne se trouve pas loin du parcours de la Scandibérique mais les deux itinéraires ne se croisent pas. En revanche, à Bordeaux, il est possible de rejoindre la véloroute de l’Atlantique par le Canal des Deux Mers.
  • L’EuroVelo 5 : le carrefour se trouve en Belgique. Toutefois, l’EuroVelo 5 repart dans le nord de la France vers l’ouest. À l’est, il prend la direction de l’Italie !
  • Le Canal des deux mers : il s’agit d’une piste cyclable sécurisée qui permet de rejoindre Royan ou Sète. La Scandibérique emprunte une partie de cet itinéraire.
  • L’avenue verte London-Paris : un itinéraire que l’on rencontre dans l’Oise, notamment à Senlis !

La Scandibérique - partie Canal des deux mers

Carnet de voyage

C’est un exercice difficile de résumer près de 1 700 km de voyage à vélo. De notre côté, nous avons parcouru 1544 km sur la Scandibérique. La différence de kilomètres vient du fait que nous avons coupé une petite partie.

Il y aurait tant à dire sur notre traversée de la France du nord au sud ! Mais pour faire bref, nous avons été très surpris par l’itinéraire. Nous nous attendions à traverser une France rurale et plutôt champêtre.

C’est finalement la pleine nature qui s’est offerte à nous, avec des zones très boisées et de belles pépites architecturales. Une vraie promenade rafraîchissante ! Les points d’intérêts sont nombreux et évidemment, nous ne serons pas en mesure de tous vous les donner dans cet article. Ainsi, vous aurez vous-même de belles découvertes à faire sur la Scandibérique !

Par ailleurs, un autre point nous a étonnés : la solitude. Alors que nous nous attendions à croiser beaucoup de monde en ces mois d’août et septembre, nous étions quasiment tout le temps les seuls cyclistes. En tout et pour tout, nous avons croisé une dizaine de personnes (hors Loire à Vélo).

Pyrénées-Atlantique - EuroVelo 3
L'Aisne à vélo - Scandibérique
L'Avesnois - La Scandibérique
Forêt - Aisne

La Scandibérique de Jeumont à Paris

302 km

+ 980 m

– 1060 m

Durée :

3 à 6 jours

Difficulté :

Moyenne – peu entrainé

Signalisé dans le Nord, l’Aisne et l’Oise

Non signalisé en Seine-Saint-Denis

L’Avesnois

Après avoir passé la frontière avec la Belgique, nous continuons notre échappée le long de la Sambre. Rapidement, nous passons Maubeuge puis arrivons dans l’Avesnois. Cette partie de l’EuroVelo 3 restera gravée dans notre mémoire tant la piste cyclable est belle. Au coeur de la forêt, nous découvrons un patrimoine naturel et historique unique.

voie verte de l'Avesnois
voie verte Avesnois
Voie Verte de l'Avesnois - Nord

Le long de l’Oise

Dans l’Aisne, la piste de l’Avesnois continue un petit moment. Les forêts sont toujours aussi splendides, les habitants de la région très sympas. Nous faisons de nombreuses rencontres autour de nos pauses café traditionnelles. La ville de Guise vaut son petit coup d’oeil avec son vieux château fort, ses rues pavées et la Familistère.

Un petit détour pour chercher une supérette nous amène aussi à Marly-Gomont, le village de Kamini (la vidéo est en lien pour les nostalgiques 😉 ) ! Non loin, la piste cyclable se trouve sur une ancienne voie de chemin de fer. Quoi de mieux que d’évoluer au milieu des arbres ?

Nous arrivons rapidement dans le département de l’Oise où nous retrouvons la rivière du même nom. Le petit centre-ville de Noyon est magnifique avec sa cathédrale imposante et sa bibliothèque historique. Puis, arrive Compiègne,  son château napoléonien, ses immenses jardins et sa vue sur la forêt. Les différents paysages que nous croisons sur la route nous laissent rêveurs.

Aisne - Scandibérique
Aisne - Scandibérique
Oise à vélo sur la Scandibérique
Oise à vélo sur la Scandibérique
Ourscamp - Oise à vélo sur la Scandibérique
rue Senlis à vélo - Oise

Enfin, l’entrée dans Paris se fait sans trop d’encombres. C’est étonnant d’être si proche de la capitale et d’avoir la sensation d’en être si loin. Il n’y a que lorsque nous arrivons au bord du Canal de l’Ourcq que les foules sont plus présentes. Avant cela, tout est calme.

Nous passons non loin de l’aéroport Charles de Gaulle, tout en étant en pleine campagne. En revanche, la route nous pose un peu souci car les chemins que nous empruntons sont remplis de verres cassés. Mon pneu n’y résiste pas !

De Paris à Châtellerault

471 km

+ 1070 m

– 1060 m

Durée :

5 à 9 jours

Difficulté :

Facile – peu entrainé

Signalisé “Loire à Vélo” jusqu’à Tours

Signalisé Scandibérique après Tours

De la Seine à la Loire

Lors de notre voyage en France, nous nous retrouvons avec un problème que vous ne connaîtrez sans doute pas si vous vous lancez dans cette aventure : nous avons une masse de travail impressionnante. Eh oui, rappelez-vous, il nous arrive de bosser sur les routes ! C’est pourquoi, après une jolie petite virée à Fécamp et une semaine chez des amis à Paris, nous décidons de prendre le train. Nous allégeons ainsi l’itinéraire d’environ 400 km, à regrets.

Il semblerait que la sortie de Paris via la Scandibérique soit simple. Il suffit de suivre la Seine en direction de Melun. De notre côté, nous débarquons à Orléans où nous retrouvons un itinéraire que nous connaissons déjà puisque nous l’avions parcouru en 2017 : la Loire à Vélo. Nous en profitons pour visiter quelques petites choses que nous n’avions pas vu lors de notre premier passage, comme la cathédrale d’Orléans ou le centre-ville de Tours !

La Loire à vélo - Scandibérique
La Loire à vélo - Scandibérique
La Loire à vélo - Scandibérique
La Loire à vélo - Scandibérique
La Loire à vélo - Scandibérique

De la Loire à la Vienne

À Tours, nous dévions de l’EuroVelo 6 pour retrouver la signalisation de l’EuroVelo 3, présente ici. Direction le sud du département pour rejoindre la Vienne. Si quelques communes sont sympas sur notre route, nous ne gardons pas beaucoup de souvenirs de cette étape surtout champêtre.

Nous retrouvons la rivière Vienne un peu plus au sud. Tout de suite les paysages changent. La Vienne est une rivière sauvage, toujours entourée de végétation. Nous ne pouvons la suivre que de loin. Elle est peu profonde et reflète facilement le bleu du ciel, ce qui la rend très belle. Nous arrivons alors vite à Châtellerault, une ancienne ville industrielle que nous n’aurions jamais pensé visiter.

Nos bonnes adresses sur la route
La Manufacture d'armes - Châtellerault
Eglise Saint-Jacques Chatellerault
Scandibérique - Vienne à vélo
Sortie de Chatellerault

De Châtellerault à Bordeaux

362 km

+ 1950 m

– 2000 m

Durée :

4 à 7 jours

Moyen – entrainé

En cours de signalisation au sud de la Vienne

Le pays du Futuroscope

Le pays du Futuroscope est une belle étape sur la Scandibérique. Au coeur de la forêt, nous découvrons de nombreuses petites villes au riche patrimoine historique. Nous sommes contents que l’EuroVelo 3 nous amène à découvrir cette région. En effet, il y a pas mal de petites pépites. Nous avons un coup de coeur pour Chauvigny, Availles-Limouzine et son camping.

La Scandibérique - EuroVelo 3
La Scandibérique - EuroVelo 3
La Scandibérique - EuroVelo 3 - Vienne à vélo
La Scandibérique - EuroVelo 3 - Vienne à vélo
La Scandibérique - EuroVelo 3 - Vienne à vélo
La Scandibérique - EuroVelo 3 - Vienne à vélo

Charentes et Gironde

Après avoir quitté le pays du Futuroscope, nous continuons un moment à proximité de la Vienne. Nous nous trouvons dans les collines de l’arrière-pays d’Angoulême où nous retrouvons toujours les petites routes et la forêt. Les paysages sont vraiment plaisants.

Nous passons à proximité du magnifique lac de Lavaud. Même s’il est artificiel, il reste toutefois dans un environnement très agréable. Le parcours est davantage vallonné. Certaines montées sont impressionnantes.

Angoulême est une ville qui se mérite. Elle se trouve sur les hauteurs avec des rues très pentues. Nous y faisons une petite pause pour profiter un peu de sa cathédrale, de son centre-ville et de l’ambiance qui y règne.

Lac de Lavaud - Scandibérique
En route vers Angoulême - Scandibérique
Lac de Lavaud - Scandibérique
Angoulême - Scandibérique
Saint-Emilion - Scandibérique
Saint-Emilion - Scandibérique

La suite de la véloroute se trouve au bord de la rivière puis sur une ancienne voie de chemin de fer très agréable. La ville de Libourne est très jolie puis la petite commune de Saint-Emilion, inscrite au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO est une véritable merveille perchée au milieu des vignes.

Nous décidons de ne pas passer par Bordeaux finalement. Nous connaissons déjà la ville et ses alentours. La suite de notre aventure nous amène donc au milieu des vignes de l’arrière pays bordelais.

Nos bonnes adresses sur la route

De Bordeaux à Saint-Jean-Pied-de-Port (frontière espagnole)

468 km

+ 2060 m

– 1670 m

5 à 9 jours

Moyen à difficile – entrainé

Signalisé jusqu’à Agen

Le pays bordelais et les Landes

Au sud de Saint-Emilion, nous décidons également de ne pas faire le détour jusqu’à Agen. Tout simplement car une partie du parcours reprend le Canal des Deux Mers que nous connaissons déjà (même si nous l’avions beaucoup aimé). De plus, il commence à se faire tard dans la saison, nous avons l’envie de continuer vers Saint-Jacques de Compostelle.

La route que nous prenons est très belle, dans les collines avec des vignes de partout. Nous retrouvons aussi à quelques reprises le Canal des Deux Mers ou d’autres pistes cyclables.

Nos bonnes adresses sur la route
Détour - Scandibérique
Arrière-pays bordelais - Scandibérique
Canal des 2 mers

Après le passage vallonné dans les vignes, nous voici dans les Landes. Le sol est sableux et nous donne l’impression d’être à deux pas de l’océan. Ce passage au coeur des Landes se résume par une très longue ligne droite au milieu des pins. Il nous faudra 2 jours pour en venir à bout. Nous crions de joie à chaque petit virage que nous croisons.

Heureusement, nous retrouvons aussi quelques morceaux de belles pistes cyclables à certains endroits et croisons même l’EuroVelo 3 avant de dévier à nouveau.

Nos bonnes adresses sur la route
Traversée des Landes
Traversée des Landes
Traversée des Landes

Le Pays Basque

Après un bref passage à Mont-de-Marsan et à Dax (le coup de coeur n’est pas au rendez-vous pour cette fois), nous longeons l’Adour sur une piste cyclable magnifique. Lorsque l’on quitte l’Adour, le parcours devient de plus en plus vallonné. Les Pyrénées se rapprochent, l’itinéraire se corse. Nous décidons de suivre des routes alternatives à la trace GPS que nous avons en notre possession. Même si notre parcours est bien plus difficile, la route principale est trop fréquentée pour nous.

L’alternative que nous suivons nous permet de découvrir des petits villages très sympas et typiques de la région, avec ses maisons à colombages et ses volets rouges. Les paysages sont magnifiques, nous sommes très heureux de souffrir un peu sur ces pentes plutôt importantes. Nous repassons tout de même par Saint-Jean-Pied-de-Port afin de visiter la ville, le point de départ du Camino Francès.

Scandibérique - Pays-Basque
Pays-Basque - EuroVelo 3
Pays-Basque - EuroVelo 3
Village basque - EuroVelo 3
La Scandibérique - Mont-de-Marsan
La Scandibérique - Mont-de-Marsan

Après une grosse étude de la route qui mène à la frontière espagnole, nous décidons à nouveau de dévier vers Urepel puis un col dont la route n’apparaît pas sur toutes les cartes (mais on vous promet qu’elle est bien là). Jusqu’à Saint-Etienne-de-Baigorry, la route est plutôt fréquentée. Puis, les automobilistes se font plus rares lors de la montée vers le col.

Les paysages que nous avons pu admirer au sommet sont vraiment magnifiques. Et si la route a été très difficile, nous sommes heureux d’être passés par là. Avis à ceux qui sont bien entrainés 😉

Carte et trace GPX de notre itinéraire

Quelques idées d'hébergements sur la route
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo
Col d'Urepel - France à vélo

You Might Also Like

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *