Sep 04, 2018
Posted by: Mila

La Vélomaritime : l’EuroVelo 4 dans les Côtes d’Armor

Une semaine à la découverte de la Vélomaritime dans les Côtes d’Armor

La Vélomaritime fait partie de l’itinéraire cyclable de l’EuroVelo 4 qui rejoindra, à l’avenir, Roscoff à Kiev ! Le parcours est donc relié à la Vélodyssée en France qui va de Hendaye jusqu’à Roscoff. Un véritable périple, encore en cours de réalisation, mais qui promet un beau voyage à vélo.

De notre côté, nous en avons parcouru une petite partie, depuis Saint-Brieuc jusqu’à Dinan (qui se situe d’ailleurs sur un autre parcours), dans les Côtes d’Armor. Nous avons également découvert une autre partie de la Vélomaritime à Fécamp, plus récemment.

Note : cet article a été réalisé suite à un partenariat avec Tourisme Bretagne et Côtes d’Armor Développement.

Dans ce cadre, nous sommes partis à la découverte du parcours de la Vélomaritime et des logements insolites dédiés aux randonneurs. Nous racontons ici notre expérience telle que nous l’avons vécue ! 

Voyager à vélo dans les Côtes-d’Armor

Les Côtes-d’Armor sont traversées par de nombreux itinéraires cyclables et voies vertes, toutes plus intéressantes à découvrir les unes que les autres. Il y a donc la Vélomaritime qui longe la côte et c’est celle que nous avons majoritairement découvert. Mais, il y a également la V2 et V3, de la mer à la Rance que nous avons longé le temps d’une journée, afin de terminer cette belle escapade à Dinan.

Nous n’avons pas vu là toutes les randonnées à vélo possibles, il en existe plusieurs autres !

Les itinéraires cyclables existants

  • La Vélodyssée : de Roscoff à Hendaye, cette véloroute emprunte les chemins de halage du canal de Nantes à Brest en Bretagne. Elle fait partie intégrante de l’EuroVelo 1, une longue randonnée européenne qui relie la Norvège et le Portugal !
  • La Vélomaritime : ce nouvel itinéraire cyclable est connecté à la Vélodyssée à Roscoff où il commence et suit le littoral jusqu’à Dunkerque. Elle fait également partie d’un itinéraire européen, l’EuroVelo 4 qui ira jusqu’en Pologne !
  • Les V2/V3 : ces deux voies vertes suivent le même itinéraire le long de la Rance avant de s’éloigner un peu plus loin. La V3 part vers Ploërmel quand la V2 part vers Redon !
  • La V6 : sur une ancienne voie ferrée, cette piste cyclable accessible à tous traverse le centre Bretagne de Saint-Méen à Carhaix.
  • La V8 : qui part de Yffiniac, à proximité de Saint-Brieuc et traverse la Bretagne pour se terminer à Lorient

Notre itinéraire

Saint-Brieuc – Dinan à vélo : le carnet de voyage

Nous gardons un excellent souvenir de cette échappée découverte dans les Côtes-d’Armor. Après avoir réalisé un semi-tour de France, nous sommes rentrés de Brest à Vignolo avec une formule train + vélo. Notre première étape a été Saint-Brieuc – Dinan, avant de partir pour la Normandie, Paris, Lyon enfin, le Canton Vaud et l’Italie en passant par le col du Grand Saint-Bernard.

Sur la Vélomaritime, les paysages nous ont époustouflés. Néanmoins, il faut s’attendre à quelques défis physiques de taille. Mes données indiquent 1102m de dénivelé positif pour ces 126km parcourus. Contrairement aux idées reçues, la Bretagne n’est pas plate. Nous l’avons vécu pleinement avec la casse de mon câble de dérailleur arrière (Mila). Impossible dans ces conditions de changer de vitesse ! Il a donc fallu pousser à plusieurs reprises.

Étape 1 : de Saint-Brieuc à Pléneuf Val-André, 35km

Une formule train + vélo qui fonctionne

Nous choisissons de partir de la gare de Landivisiau pour nous rendre à Saint-Brieuc. Dans cette toute petite station, il n’y a pas d’escaliers pour passer d’une voie à l’autre !

Afin que le trajet soit plus simple avec les bicyclettes, nous prenons le TER. Surprise, même à 6h18 du matin, les cyclistes sont déjà bel et bien là ! L’espace vélo sera partagé jusqu’à atteindre notre destination 🙂

Arrivés à Saint-Brieuc, nous sommes tout de suite sur la bonne voie, celle qui nous permet directement de traverser la gare. Décidément, jamais un trajet n’a été si facile !

Montée Saint Brieuc Tour de Manche
Port du légué
Port du Légué

Un itinéraire cyclable bien balisé

A peine sortis de la gare, nous trouvons tout de suite l’itinéraire de l’EuroVelo 4. Ce dernier nous emmène au port du Légué, avec une belle descente.

Notre heure de passage matinale nous permet de croiser les pêcheurs qui reviennent au port, en ciré jaune. Pas de doute possible, nous sommes bel et bien toujours en Bretagne !

La suite du parcours nous amène vers une première difficulté de taille. Une petite côte qui s’étend sur quelques centaines de mètres mais qui grimpe dur ! Nous ne lâchons pas les vélos, les cuisses brûlent, mais elles sont toujours là, entraînées.

balisage tour de manche

La Baie de Saint-Brieuc : une réserve naturelle préservée

Quelques kilomètres après le port, et à nouveau une belle descente, la Vélomaritime se dirige vers la magnifique baie de Saint-Brieuc. À découvert, avec la marée basse, on peut admirer sa végétation luxuriante et préservée.

On m’avait beaucoup parlé de cette baie. La voir enfin de mes propres yeux me ravit, elle est aussi belle que prévu ! Nous restons admiratifs devant le vert qui ressort du paysage.

baie de Saint-Brieuc
baie de Saint-Brieuc Tour de Manche
baie de Saint-Brieuc Tour de Manche
Montée Saint Brieuc Tour de Manche

Pléneuf-Val-André, station balnéaire

Après la baie de Saint-Brieuc, nous montons à nouveau dans les terres, un peu plus éloignées de la côte. Tout est toujours très bien balisé et sur des routes très peu fréquentées.

Nous passons sur le viaduc des Ponts Neufs, restauré récemment pour faire passer la Vélomaritime justement ! Autrefois voie de chemin de fer, aujourd’hui nous pouvons en profiter pleinement à vélo ou à pied pour admirer l’ouvrage et la vue.

L’arrivée à Pléneuf Val-André se fait sur le port. Si vous souhaitez visiter cette jolie station balnéaire, il faudra néanmoins se détourner du parcours. Pour aller admirer la plage, ou encore la côte sauvage de l’autre côté du Val-André

Coucher de soleil Pléneuf
Coucher de soleil Pléneuf-Val-André

Pour en savoir plus, cliquez sur le petit + 😉

Où dormir à Pléneuf-Val-André ?

Nous avons dormi au Camping du Minihy, en plein sur le parcours du Tour de Manche à vélo. Le camping est labelisé Accueil Vélo.

L’accueil a été très chaleureux et les tarifs sont vraiment abordables. Comptez 10€ en haute saison pour un randonneur.

De notre côté, nous avons dormi dans des chalets, complètement au calme. Ils se situent à l’arrière du camping, loin de la circulation.

Le + du lieu : sa chapelle bar, qui est vraiment chouette, très bien décorée. Ainsi que le côté familial, à taille humaine.

Où manger à Pléneuf-Val-André ?
  • Le Quay 22

Restaurant qui se situe au port de Dahouët, où l’on peut manger des produits frais, travaillés et chics. Une bonne adresse.

Le Quay 22, 22 Quai des Terre Neuvas, 22370 Pléneuf-Val-André

  • Café de l’étoile Baramoules

C’est l’adresse que tout le monde nous a conseillée à Pléneuf et pour cause ! Le Café de l’Etoile est un restaurant fréquenté par des habitués, authentique et simple, avec un accueil très chaleureux.

Les prix sont complètement abordables (10 à 12€ pour le plat de moules) et l’on y mange bien. Bref, on recommande cette petite adresse !

Café de l’Étoile, 2 Rue du Prat, 22370 Pléneuf-Val-André

Camping du Minihy
Camping Vélomaritime - Pléneuf Val André

Étape 2 de Pléneuf à Plurien : 26 km

Après avoir fait un petit tour au marché, nous prenons la route d’Erquy. Quelques kilomètre plus loin, le câble de mon dérailleur casse. Sans possibilité de le commander, mon vélo se retrouve alors bloqué sur une vitesse. Evidemment, ce ne sera pas la plus facile !

En réalité, le problème vient aussi de ma commande, qui s’est cassée. Le genre de souci qu’il ne faut pas avoir en Bretagne, tant le dénivelé peut être soudain. Certes, nous ne gravissons pas de montagnes mais les côtes sont abruptes.

Cette histoire de vélo
“Le câble de mon vélo n’aurait jamais dû casser. Pour la simple et bonne raison qu’une semaine avant, Stewie était en réparation dans le but de changer tous ses câbles. Nous avons donc payé une réparation qui, visiblement, n’a pas eu lieu !”

Un joli stop à Erquy, sur la route de Plurien

Erquy est une jolie station balnéaire qui se situe dans une anse. Son port de pêche est également connu pour la coquille Saint-Jacques.  À Erquy, il y a de nombreuses randonnées à faire. Tant à vélo qu’à pied.

Tout d’abord, son cap est un immanquable. Enfin, il l’est pour les plus courageux car il demande un peu d’efforts physiques. Il est en dehors de l’itinéraire de la Vélomaritime, mais on y trouve un itinéraire cyclable !

Nous nous y sommes rendus. Nous sommes tombés sur un petit lac qui se trouve sur une falaise, face à la mer. C’est un lieu incroyable qui donne sur l’anse et offre un superbe point de vue. L’effort est clairement récompensé.

Lac Erquy - Tour de Manche
Tour de Manche à vélo
Erquy
Direction Plurien
Port d'Erquy
Où dormir à Plurien ?

Le Camping  Les Salines se trouve sur le parcours de la Vélomaritime à vélo. Accueil vélo, on peut se prendre un emplacement simple avec un forfait randonneur attrayant (8,9€ en saison).

Le camping propose également des tentes sur plancher, joliment décorées. Au tarif de 40€ la nuit, elles sont plutôt agréables pour une bonne nuit de sommeil.

Le camping met un point d’honneur à bien accueillir ses randonneurs. Il y a un abri dédié aux vélos, et où l’on peut se restaurer. Ainsi qu’une boite à outils pour la réparation. L’établissement est d’ailleurs labellisé Accueil Vélo 🙂

Une jolie côte sauvage à Plurien

Arrivés à Plurien après une journée compliquée sur un vélo cassé, le propriétaire du camping les Salines nous aide à réparer notre câble. Certes, avec la commande cassée. Nous ne pouvons toujours pas passer toutes les vitesses de mon vélo, mais j’ai au moins quelques unes.

Avec les réparations sur le vélo, nous n’avons pas le temps de visiter Plurien comme prévu. Nous voulions aller au Tue-Mouches où l’ambiance a l’air dingue. Si vous y allez, dites-nous ce que vous en pensez !

Étape 3 de Plurien à Saint-Cast-le-Guildo, 41km

Le Cap Fréhel : magnifique étape de la Vélomaritime

Depuis Plurien, la Vélomaritime nous mène au Cap Fréhel. Avant de partir, n’hésitez pas à faire un petit détour vers les dunes sauvages des Sables d’Or.

À la sortie de Plurien, on se retrouve très vite à proximité de la côte sauvage et des falaises du Cap Fréhel. On circule sur une piste cyclable bien balisée qui nous permet d’admirer la végétation et les falaises qui tombent à pic dans la Manche.

Nous nous arrêtons toutes les deux minutes prendre une photo ou encore admirer le paysage. Malheureusement, le temps brumeux ne traduit pas vraiment la beauté des lieux. Si nous avons un conseil à vous donner donc, ce serait d’aller voir ça par vous-même !

Attention au Cap Fréhel

  • Il n’y a pas grand chose pour se restaurer au Cap Fréhel : prévoyez un sandwich ou allez-y très tôt pour être un peu plus loin à l’heure de midi !
  • Ne manquez pas le Fort La Latte, juste à côté du Cap.
  • Attention à vous : ne vous approchez pas trop du bord, ce sont des falaises 😉 Chaque année, des gens se font avoir.

Cap Fréhel - Fort
Cap Fréhel - Fort
Cap Fréhel - Tour de Manche

Un stop à Port à la Duc

De notre côté, il est temps de partir. Nous avons prévu de nous rendre chez le réparateur vélo. L’heure tourne, les restaurants de Plévenon sont fermés ce midi. Nous loupons le fort La Latte pour nous rapprocher le plus possible de Matignon pour nous rendre chez le vélociste.

Après une belle descente (nous n’aurions pas aimé être dans le sens inverse) vers Port à la Duc, le paysage s’ouvre sur une jolie baie comme on en trouve souvent dans la région. Nous trouvons un petit traiteur ouvert, Alain Audineau. C’est parti pour une petite dégustation de fruits de mer fraîchement péchés, dans un environnement magnifique !

Saint-Cast-Le-Guildo : une belle côte sauvage

Après s’être pressés comme des petits fous, nous prenons une décision : nous réparerons mon vélo à Dinan, lorsque nous aurons tout le temps nécessaire. Visiblement ce n’est pas un simple problème câble et au lieu de penser à notre itinéraire, on ne pense finalement plus qu’à la réparation du vélo, alors que nous sommes dans un lieu magnifique.

Il me faudra pousser régulièrement le vélo dans les prochains jours, mais je préfère ça à ce que nous manquions encore manquer quoi que ce soit sur mon trajet.

C’est donc sereins que nous arrivons à Saint-Cast-le-Guildo après une petite déviation depuis la Vélomaritime. Nous profitons de son joli port, de sa longue plage et de sa pointe qui donne sur le Cap Fréhel. Il est possible de suivre le sentier des Douaniers, le GR34 sur toute la côte et d’admirer le paysage. À ne pas manquer !

Saint Cast le Guildo
Saint Cast le Guildo
Saint Cast le Guildo
Dormir en Pendola : une expérience à tenter ?

À Saint-Cast-le-Guido, au camping Le Chatelet, nous avons dormi dans une pendola.

Késako ? C’est en fait une tente suspendue, dont la surface de couchage ressemble à un trampoline. On bouge donc avec le vent ! C’est une expérience rigolote. Tout est pensé d’ailleurs pour éviter de passer une mauvaise nuit. On peut attacher nos sacoches grâce à des scratch pour éviter qu’elles ne tombent sur nous pendant la nuit ou les ranger sous le couchage.

Denni en a pensé : “c’est une expérience à tester pour une nuit ou deux. Comme le vent était assez frais cette nuit-là, nous avons eu un peu froid avec l’air qui venait par en-dessous. Il faut donc faire attention à être bien équipé en cas de frais. “

Nuit en pendola au camping le Chatelet : 35€

Où manger à Saint-Cast-le-Guildo ?
Restaurant la Marinière

Après nous avoir été conseillé à plusieurs reprises, nous avons dîné à la Marinière. Un restaurant avec un excellent rapport qualité-prix. On y mange des plats travaillés, différents tous les jours et excellents. Bref, on recommande.

Le plus ? La vue sur la plage des Mielles.

Étape 4 de Saint-Cast-le-Guildo à Saint-Jacut-de-la-mer, 18km

Sur un parcours assez facile et sur des petites routes de campagne, la Vélomaritime nous envoie vers Saint-Jacut-de-la-mer. Il y a quelques montées tout de même, mais ces dernières ne me font pas descendre de mon vélo.

C’est à partir du pont de l’Arguenon que les choses se corsent un petit peu. Nous quittons alors l’EuroVelo 4 pour nous diriger vers Saint-Jacut-de-la-Mer et le château le Guildo.

Ce dernier, construit et occupé à partir du XIIème siècle, est actuellement en cours de rénovation mais donne un magnifique point de vue sur la baie. Il se situe à proximité d’un vieux quartier avec de vieilles maisons en pierres. Un petit stop à faire !

Château Le Guildo
Fleur Le Guildo Chateau
Le Guildo Chateau
Village Le Guildo
Vue du château du Guildo

Une itiniation au kitesurf

Arrivés à Saint-Jacut-de-la-Mer, nous avons rendez-vous avec Sensation Kite ! Au programme : 3h secours pour apprendre à manier son kite, et, s’il y a du vent, son aile. Pour cette fois, nous n’avons pas de chance : le vent est aux abonnés absents aujourd’hui.

Combinaisons en place, nous partons donc avec nos planches, en zodiac. Le bateau équipé de poignées qui permettent de simuler l’effet de la voile, nous transporte sur l’eau, un à un.

Denni débute l’initiation. Comme en surf, il se met quasiment instantanément debout sur sa planche ! On sent le snowboarder qui sommeille en lui. Je passe en dernière, et suis une catastrophe. Impossible de me lever du côté gauche.

Une fois en place sur les planches, c’est l’éclate. On avance vite, sans s’arrêter et l’on reste debout assez facilement contrairement au surf. Ce serait donc une activité à approfondir dès que l’on aura l’occasion !

Kite Surf
Kite Surf
Kite Surf

Saint-Jacut-de-la-Mer : une jolie destination rando

Au cœur de cette presqu’île, on trouve le village de Saint-Jacut. Avec ses petites ruelles, ses maisons traditionnelles en pierres et ses onze plages, on tombe littéralement sous le charme du lieu.

D’ailleurs, nous étions déjà venus dans les environs, avec nos amis de La Traversée. L’idéal ici est de lâcher les vélos et de faire le tour à pied. On peut ainsi aller jusqu’à la Pointe du Chevet et admirer les îles, accessibles à marée basse.

Où dormir à Saint-Jacut-de-la-Mer ?
Au camping municipal de la Manchette

Un camping convivial à deux pas de la mer et avec tout l’équipement nécessaire. Il y a toutes les commodités à proximité. Nous avons aimé le petit bus anglais qui sert de restaurant-bar.

Le camping est calme, aéré et simple. Il est également labellisé Accueil Vélo.

Saint-Jacut-de-la-Mer
Saint-Jacut-de-la-Mer
escaliers Saint-Jacut-de-la-Mer
baie saint jacut
Saint Jacut banc

Étape 5 de Saint-Jacut-de-la-Mer à Dinan : 31 km

Nous repartons de Saint-Jacut-de-la-Mer en direction de Dinan. Avec quelques montées difficiles, mais un peu plus douces qu’à l’habitude, nous rejoignons Tréméreuc assez rapidement.

A partir de Tréméreuc, nous prenons la voie verte V2/V3, pour prendre la direction de Dinan. Nous nous retrouvons alors sur une ancienne voie de chemin de fer, réaménagée en piste cyclable. Un itinéraire facile qui nous amène au coeur des arbres.

Après une belle descente, on se retrouve au bord de la Rance pour arriver au port de Dinan. L’endroit idéal pour laisser les vélos (si vous n’avez pas les sacoches) et aller visiter la vieille ville.

Dinan - Rance
piste cyclable V2 V3

Visiter Dinan en bref

  • La mythique rue du Jerzual et sa montée spectaculaire 🙂
  • Se perdre dans les jolies rues pavées de la ville pour admirer les maisons à colombages
  • Faire un tour sur le chemin de ronde pour admirer la ville
  • Découvrir le jardin Anglais et sa vue sur le port
Ruelle Dinan
Dinan - rue du Jerzual
Dinan cathédrale
Dinan, rue du Jerzual
dinar port
Où dormir à Dinan ?
Un arrêt magique à Taden

Pour ce dernier jour d’aventure sur les V2/V3 cette fois, nous sommes tombés sous le charme de notre hébergement. On vous en dit davantage ci-dessous.

Dormir dans un tipi ?

À Taden, nous avons logé dans un lieu magique. Définitivement notre coup de cœur durant ce séjour. A quelques centaines de mètres de la piste cyclable, on se retrouve dans un univers paisible.

Situé dans une ancienne ferme, Roulottes de Bretagne propose quelques roulottes, mais aussi un tipi ainsi qu’un chariot à l’ancienne aménagé.

Nous sommes tombés sous le charme du lieu. Entre chevaux, l’espace repas – barbecue, le petit déjeuner au calme, nous étions bien. Si bien, que nous sommes restés une nuit de plus !

Tarif : 18€ par personne.

L’espace western, composé d’un tipi, d’un chariot et d’un espace cuisine et douche est dédié aux randonneurs. L’établissement est labellisé “Accueil Vélo”

Dormir dans un voilier hollandais ?

Alors que nous étions toujours à Taden avec Roulottes de Bretagne, les propriétaires du lieu nous ont proposé d’aller faire une petite balade sur la Rance en voilier.

En effet, c’était le moment de rentrer le voilier pour l’hiver.  D’avril à septembre, il est néanmoins disponible à la nuitée, ce qui permet de découvrir Dinan de manière insolite.

Tarif : 30€ par nuit et par personne

Carrelets
rance

Infos complémentaires sur la Vélomaritime (EV4)

Un itinéraire bien balisé ?

Comme nous vous le disions en introduction, l’itinéraire de la Vélomaritime est bien balisé, facilement reconnaissable. Impossible de se perdre, à moins d’être tête en l’air. À l’époque où nous l’avons réalisé, la véloroute s’appelait le Tour de Manche à vélo. Depuis, le nom a évolué, nous pensons que les panneaux également !

L'EuroVelo 4 est-il sécurisé ?

Que ce soit en solo, ou en famille, il est tout à fait possible de suivre l’EuroVelo 4 sans trop se soucier de la sécurité. L’itinéraire se situe sur des voies très peu fréquentées ou des voies vertes, nous n’avons eu aucun souci majeur sur cette route.

L’unique difficulté est physique 🙂

Quel entraînement pour ce parcours ?

Si vous êtes débutant.e, on vous conseille d’y aller doucement ou encore de prévoir peu de kilomètres par jour. En effet, la Vélomaritie n’est pas si facile dans cette zone. Même si nous avons fait peu de kilomètres, nous les avons sentis. En temps normal, nous aurions tourné autour de 45-50km max par jour.

Et la suite de l'EuroVelo 4 ?

Cet avant-goût de la Vélomaritime nous a donné l’envie de remonter les côtes de la Manche. L’itinéraire est vraiment chouette à suivre, mais surtout, nous permet d’admirer des paysages géants. C’est souvent le cas lorsque les parcours sont plus difficiles. Les plus beaux endroits se méritent 😉 !

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les sites suivants :

Aller plus loin

You Might Also Like

Comments ( 2 )

    • Mila

      Merci beaucoup 🙂

Enter Your Comments Here..