Quel cadre choisir pour son vélo de voyage ?

par | Mis à jour le 15/04/2021 | Publié le 14/04/2021 | Choisir son matériel | 2 commentaires

Le cadre est un élément central dans le choix de votre vélo de voyage. Il restera des années à vos côtés alors que les composants du vélo évolueront au fur et à mesure des usures ou de vos pratiques. C’est pour cette raison que le cadre est à ne pas négliger lors de vos achats !

Distances parcourues, durée du séjour, équipement transporté, forme d’hébergement, il y a autant de façon de voyager à vélo qu’il n’y a de voyageur·euse. Pour autant, ce que l’on a tous en commun, c’est d’avoir choisi le même moyen de transport. Même pour ceux que la mécanique n’intéresse pas, avoir quelques notions concernant son véhicule peut toujours s’avérer utile. Cet article fait partie d’une série d’articles qui ne prétend pas tout vous apprendre sur les vélos, seulement les bases qui nous paraissent intéressantes pour tout voyage à bicyclette.

L’idée est de vous donner des clés de compréhensions qui pourront vous servir à bien des occasions pour :

  • bien choisir votre nouveau biclou, qu’il soit d’occasion ou neuf
  • pouvoir entretenir ou faire entretenir votre vélo en toute connaissance de cause
  • éviter l’usure prématurée et les casses 
  • pouvoir rapidement identifier une panne en bord de route voir réparer vous même
  • connaître le vocabulaire et rechercher des tutoriels sur des blogs ou sur Youtube (il y en a des tonnes et même les mécanos en atelier y ont recours en cas de besoin)

Ce premier article aborde la charpente des bicyclettes : le cadre. 

  • Vocabulaire
  • Matériaux
  • Géométrie, taille et position
  • Types de composants en fonction du cadre
  • Pièces d’usure et entretien

©Noémie


Le Vocabulaire autour du cadre


La plupart des vélos sont construits sur une base de deux triangles et une fourche.

  • Le triangle avant est composé du tube supérieur, du tube diagonal, et du tube de selle.
  • Le triangle arrière est lui composé des haubans, des bases et du tube de selle.
  • Le pivot de la fourche vient se glisser dans le tube de direction. Pour que votre guidon tourne de façon fluide en évitant les frottements, des roulements sont positionnés à chaque extrémité du tube de direction. Ces deux roulements prennent position dans des cuvettes qui, en fonction du vélo, peuvent être de différente nature (interne ou externe) et cet ensemble s’appelle le jeu de direction.
  • Le jeu de pédalier est vissé ou pressé dans le boîtier de pédalier. Il est composé de roulements permettant un pédalage sans accrocs. Les bras des pédales appelés manivelles s’insèrent soit dans le jeu de pédalier soit sur l’axe carré traversant le jeu de pédalier.
  • les éléments optionnels d’un cadre sont les œillets permettant de fixer porte bidon, garde boue et autre porte bagages, les inserts de passage de câble en interne ou en externe et la patte de dérailleur qui permet de visser le dérailleur sur le cadre. Les pattes de dérailleur font en général partie intégrante des cadres en acier alors qu’elles sont une pièce à part entière sur les cadres aluminium. La patte de dérailleur est conçue pour protéger votre dérailleur. En règle générale, elle devrait casser ou plier avant que le dérailleur ne soit endommagé.

Voici un schéma vous permettant de vous familiariser avec les différents éléments de votre cadre. 

En savoir plus sur Les fourches suspendues

fourche suspendue

Porte-bagages fourche suspendue

Abordons rapidement la question des fourches suspendues. Il existe des porte-bagages spécifiques prévus pour ce genre de fourche qui n’ont pas d’œillets de montage et il est donc tout à fait possible d’avoir des sacoches avant même avec une fourche suspendue.

Il faut savoir qu’il y a deux types de fourches suspendues :

  • Les fourches à ressort, en général moins chères et souvent bas de gamme. Ces fourches-là ont le désavantage de ne pas être ajustables en fonction du poids du cycliste. Le ressort a une certaine force de résistance prévue pour un poids médian. Si vous êtes bien plus léger que le poids prévu pour bouger le ressort, une fourche suspendue peut paraître aussi dure qu’une fourche rigide, le poids en plus. Si par contre vous êtes plus lourd vous aurez l’impression d’avoir une fourche trop molle, ce qui n’est pas génial non plus. Pas d’entretien particulier pour ce genre de fourche même si l’ouvrir de temps en temps pour la nettoyer prolongera sa durée de vie. 
  • Les fourches à cartouche d’air. Ces modèles-là sont équipés d’une valve qui permet d’ajouter ou de retirer de la pression en fonction du poids du cycliste. Elles sont donc beaucoup plus ajustables mais sont aussi plus onéreuses et demandent un entretien plus compliqué.

Les matériaux du cadre


Les cadres de vélo peuvent être fabriqués avec plusieurs types de matériaux, principalement : 

  • l’acier
  • l’aluminium
  • le titane
  • le carbone
  • le bois

Les matériaux à favoriser pour le voyage à vélo

Les trois premiers sont des métaux ou plus exactement des alliages. Le quatrième est un matériau composite issu de la pétrochimie. Quant au bois il n’est plus vraiment utilisé de nos jours même si de très rares fabricants vendent des cadres en bambou. La grande majorité des vélos utilisés pour voyager ayant des cadres en acier ou en aluminium, j’ai choisi de ne pas trop m’étaler sur les cadres en titane et en carbone. Pour autant, si vous avez un budget confortable et que vous vous posez des questions sur le titane ou si le sujet vous intéresse, je vous recommande de visiter la foire aux questions de Grade 9, un fabricant français de cadre en titane. Concernant le carbone, il me semble inadapté au voyage à vélo de par sa fragilité et sa quasi irréparabilité. Là encore, si vous vous posez des questions sur les cadres en plastique, oups pardon en carbone, je vous recommande grandement cet article : C’est quoi la fibre de carbone ?

Cadre acier ou aluminium ?

Revenons-en donc à nos moutons, ou plutôt à nos métaux. Le débat acier/aluminium dans le monde des voyageurs à vélo est au moins aussi prenant que celui qui voudrait départager Ortlieb et Vaude en termes de sacoches. Mila en avait d’ailleurs déjà parlé dans l’article Choisir son vélo de voyage avant le départ. Résumons les points à retenir.

Prix

Les cadres en acier, ou plutôt les cadres en Chromoly pour acier chrome-molybdè, sont en général plus cher que l’aluminium.

Attention, il existe une version bas de gamme des cadres en acier qui sont faits avec un alliage appelé le Hi-Ten qui est bien moins résistant que le Chromoly.

Poids

Les cadres en acier chromoly ont tendance à être plus lourds que ceux en aluminium mais certains cadres bas de gamme en alu sont tout aussi lourds qu’un acier. Par contre et cela peut paraître contradictoire, les tubes d’acier sont plus fins que les tubes d’aluminium et les soudures en général plus nettes et moins visibles que celles de l’alu.

Cela peut vous aider à savoir si le vélo retrouvé au fin fond du garage de votre grand-mère est en acier ou en alu. Rien ne vaut le test de l’aimant pour en avoir le cœur net. Un cadre en acier attirera les magnets aussi bien que votre frigo.

Résistance

L’acier chromoly est un métal plus souple que l’aluminium. Cela signifie qu’il pourra accepter plus de torsions et revenir à sa position initiale sans s’endommager là où l’aluminium, plus rigide, sera plus rapidement victime de fissures de fatigue, surtout au niveau des soudures.

Si vous avez comme moi prévu de garder votre vélo pour le restant de vos jours et que vous vous en servez pour partir en tour du monde mais aussi au marché et au boulot, l’acier a plus de chance de tenir aussi longtemps. La rouille peut sembler noircir le tableau de la durabilité mais en toute honnêteté, avant qu’un cadre cède à cause d’une rouille perforante, il lui faudra des décennies sous la pluie sans peinture.

C’est bien de traiter et de protéger les petits points de rouille de surface par-ci par-là mais pas besoin de s’inquiéter pour la survie de son fidèle compagnon à la première rayure.

Confort

L’acier étant plus souple, il amortit mieux les vibrations et les chocs, surtout lorsque vous êtes très chargé sur des routes bien cabossées. Une fourche en acier peut donner l’impression d’agir comme une petite suspension en ayant une flexion qui peut paraître inquiétante mais est en fait tout à fait normale et très appréciable.

Pour autant, le matériau ne fait pas tout. La taille des tubes et la géométrie du vélo auront plus d’impact sur le confort du vélo que ce en quoi il est fabriqué.

Réparabilité

Avant d’acheter mon vélo en acier, je me souviens d’avoir lu quelque part que la soudure de l’acier était une compétence plus répandue que la soudure de l’aluminium. Impossible de retrouver cette info pour cet article mais en réfléchissant deux minutes cela paraît logique. Rien que dans le domaine automobile, il y a un milliard de voitures dans le monde faites en acier.

Tous les garagistes sont équipés d’un poste de soudure acier alors que les voitures en alu ne courent pas les rues et donc trouver quelqu’un qui pourra vous sauver votre cadre alu sera forcément un peu plus compliqué.

À noter, un garagiste qui soude votre cadre n’est pas une garantie de soudure de qualité. Que ce soit de l’acier ou de l’alu, il est fortement recommandé de faire réparer votre cadre chez quelqu’un qui a l’habitude de travailler sur des vélos pour avoir une soudure de qualité.

Soudure cadre avant - après

Pour conclure, j’ai envie de citer Grade 9 qui résume bien la situation. “Avoir un avis tranché sur les propriétés d’un cadre en se basant uniquement sur la matière employée est absurde. Les diamètres et les épaisseurs des tubes permettent une bien plus grande variation de comportement du vélo qu’un changement de matière. Dans l’absolu, un cadre carbone peut être plus confortable (plus souple) qu’un acier, un acier plus rigide qu’un alu et un titane plus lourd qu’un carbone ! Tout dépend des choix du fabricant au niveau des tubes employés.” Il n’en fallait pas moins pour relancer le débat !


Géométrie, taille et position


Voilà une rubrique moins technique que les précédentes mais tout aussi importante puisqu’elle a des conséquences directes sur votre confort en selle et donc votre plaisir de rouler. Connaître la géométrie et la taille de votre vélo et la position qui en découle permet de pouvoir imaginer des adaptations en fonction du confort ou de l’efficacité recherchée. 

En règle générale, à moins d’avoir des problèmes ou blessures spécifiques rendant la pratique du vélo inconfortable, toute douleur est liée à une position inadaptée. Si vous avez mal aux fesses, aux parties génitales, aux genoux, aux épaules, au cou, aux mains, aux poignets, vous pourrez sûrement régler le problème en essayant d’ajuster ou de remplacer certains éléments de votre biclou. En effet, il faut savoir que la position et donc le confort de vélo dépend de deux choses :

  • de la géométrie et de la taille du cadre, que vous ne pouvez changer qu’en changeant de vélo,
  • des composants directement adjacents au cadre : hauteur et inclinaison de la tige de selle, position de la selle sur le rail, taille et inclinaison de la potence, forme et inclinaison du guidon, taille et épaisseur des pédales, forme des poignées.

Les composants du vélo peuvent vous changer la vie


Si vous êtes en cours de réflexion quant à l’achat d’un nouveau vélo, neuf ou d’occasion, je vous conseille de lire l’article de Mila Choisir son vélo de voyage avant le départ. Si vous avez un vélo que vous utilisez au quotidien mais qu’il ne vous paraît pas suffisamment confortable pour partir en voyage, il est fort possible qu’en modifiant l’un des éléments cités ci-dessus vous pourrez avoir une position agréable et sans douleur. 

Pour une position plus droite, une potence relevée comme celle d’Ergotec vendue par Cyclorando peut tout changer. Afin d’éviter les mains qui s’engourdissent, des poignées ergonomiques comme les Ergon gp1 ou un guidon papillon pour pouvoir changer de position régulièrement peuvent être une solution. Pour soulager des douleurs aux genoux, il suffit en général de régler la hauteur de selle. Je vous recommande l’article d’une kiné spécialiste du genou à ce sujet Bien régler son vélo pour protéger ses genoux. Pour soulager un derrière douloureux, rien de mieux que d’essayer plusieurs selles jusqu’à trouver celle qui convient à votre morphologie. 

Potence relevée Ergotec
Potence relevée Ergotec

En général, il est possible de ramener ou de renvoyer tout produit tant qu’il n’est pas abîmé et qu’il est dans son emballage d’origine. Achetez une selle, allez faire une balade de 30 kilomètres et voyez par vous même ! Les Brooks en cuir c’est bien mais honnêtement, ce n’est pas pour tout le monde. Rien de plus pénible que de se réveiller au milieu de la nuit, le bruit de la pluie crépitant sur la tente et de réaliser que vous avez oublié de couvrir votre très chère selle. 

Types de composants en fonction du cadre

Chaque cadre a été conçu pour accepter seulement certains types de composants. C’est très difficile de faire une liste exhaustive des choses que vous pouvez ou non changer sachant que chaque marque, chaque modèle de vélo est différent. Donc je vais faire au mieux pour traiter les questions les plus courantes mais n’hésitez pas à poser des questions en commentaire si votre cas n’a pas été mentionné. 

Un cadre est fait pour une certaine taille de roues

Il est quasi impossible de changer de diamètre de roue, un cadre pour des roues de 26 pouces ne pourra pas être adapté en 28 pouces (équivalent 700). Par contre il est possible que vous puissiez monter des roues de même taille (même diamètre) mais avec une jante plus épaisse pour pouvoir monter des pneus plus gros si vous avez suffisamment de marge au passage de roue. 

Un cadre est également conçu pour un certain type de freins

Si vous avez des V-brakes et que vous aimeriez changer pour des freins à disque (mécaniques ou hydrauliques), il faudra s’assurer que votre cadre est équipé des supports pour installer les étriers et que les moyeux de vos roues sont prévus pour accepter un disque. Certaines marques comme l’américain Surly proposent quelques modèles de cadre qui acceptent toutes les configurations possibles. Si au contraire vous avez des freins à disque que vous aimeriez remplacer par des V-brakes, il va falloir inspecter votre cadre pour savoir s’il est muni de tasseau de V-brakes. Pareil si vous avez des freins cantilever et que vous voulez passer en V-brake, le système de montage est différent.

Certains vélos n’ont aucun emplacement spécifique prévu pour installer une béquille

Il y a alors deux possibilités, la béquille sur haubans ou la béquille centrale. Une béquille installée au centre du vélo sera en général bien plus stable qu’une béquille sur hauban, surtout lorsque vous avez du poids à l’avant. Pour autant, il faut savoir qu’installer une béquille centrale sur un cadre non prévu pour peut l’endommager en provoquant un écrasement des tubes qu’elle enserre. Si vous avez un fabricant de cadre pas loin de chez vous, vous pourriez vous faire souder un renfort spécifique qu’il faudra bien protéger contre la rouille pour éviter d’endommager votre cadre, comme je l’ai fait faire sur mon Troll par un soudeur spécialisé dans les vélos à Amsterdam.

Changer la fourche pour une rigide ou une suspendue

Si vous avez une fourche suspendue et que vous voulez la remplacer par une fourche fixe et inversement, c’est techniquement réalisable mais c’est possible que ça modifie tellement la position sur votre vélo qu’il devienne très ‘bizarre’. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un vélociste qui vous dira ce qu’il est possible de faire pour votre vélo.


Entretien du cadre et pièces d’usure


Prendre soin de son cadre et repérer les possibles anomalies est relativement simple et rapide.

Graisser après chaque démontage

La première chose à savoir est que la graisse est l’amie de votre cadre. Avez-vous déjà entendu parler des risques liés au contact en acier et aluminium ? Avec le temps et l’humidité, les deux métaux en contact direct ont tendance à se solidariser, à se souder naturellement. Or la plupart des tiges de selle sont en aluminium et la plupart des vis sont en acier. 

Donc si vous avez un cadre en acier, ou si vous prévoyez d’en acheter un d’occasion, c’est une bonne idée de toujours vérifier que votre tige de selle est garnie de graisse épaisse (je parle bien de graisse et non d’huile pour la chaîne) pour éviter de se retrouver avec une selle impossible à régler. De la même façon, c’est une bonne idée de graisser tous les filetages de cadre alu comme acier y compris ceux des vis de porte bidon, des vis de porte bagage et surtout des filetages des pédales. Cela évitera les mauvaises surprises la prochaine fois que vous voulez démonter quelque chose. Personne n’a envie de passer deux heures à essayer de dévisser ses pédales pour emballer son vélo avant un train ou un vol !

Point info : les pédales

Il est important de savoir que la pédale de droite se visse vers la droite dans le bras de manivelle, c’est-à-dire dans le sens horaire qui est le sens habituel de vissage pour une vis. La pédale de gauche se visse en revanche vers la gauche, c’est-à-dire dans le sens antihoraire. En général, chaque pédale est annotée d’une lettre : R pour Right est la pédale droite qui se visse normalement, L pour Left est votre pédale gauche qui se visse dans le sens anti-horraire. 

Si vous essayez de remettre une pédale et qu’elle ne veut pas prendre, vous êtes soit en train d’essayer de mettre la mauvaise pédale du mauvais côté ou vous essayez de la visser dans le mauvais sens. C’est important de ne jamais forcer une vis qui ne semble pas vouloir prendre dans le filetage, au risque d’endommager le filetage et de devoir remplacer la pièce abîmée.

Vérifier les soudures 

Le deuxième point à vérifier si vous avez un doute quant à l’intégrité de votre cadre, ce sont les soudures. En général, à moins de casser son cadre lors d’un accident violent, les fissures de fatigue peuvent être visibles avant que ça ne casse. Pour inspecter votre cadre, rien de mieux qu’une petite lampe de poche et une inspection de près. Le triangle arrière, aux tubes plus fin, est plus susceptible de fissurer que le triangle avant, et au risque de me répéter, ça fissure souvent sur ou à proximité des soudures. 

Cadre aluminium, fissure
Cadre alu fissuré

Vérifier les roulements

Le troisième élément du cadre qui peut s’user sont ses roulements. Sur les cadre rigides et semi rigides (j’entends sans suspensions ou uniquement avec une fourche suspendue), il y a typiquement deux paires de roulements. Le jeu de direction et le boîtier de pédalier. Comme pour tous les composants d’un vélo, il y a une marge énorme entre la qualité des roulements donc il est impossible de vous donner une estimation de leur durée de vie. Par contre, il est assez simple de détecter les symptômes de roulements usés. 

Comment détecter les roulements usés :

Vous ressentez une sensation de craquement ou d’à-coup et/ou vous entendez un bruit désagréable (couinement de métal insuffisamment lubrifié ou plein de poussières) lorsque vous tournez le guidon ou lorsque vous pédalez.

  1. Au niveau du boitier de pédalier, ces craquements et bruits désagréables se font généralement entendre lorsque vous poussez très fort sur les pédales par exemple dans une montée. Votre jeu de pédalier a peut-être juste besoin d’un peu de graisse, ou alors il a besoin d’être resserré ou remplacé. Dans tous les cas, au vu des outils nécessaires pour s’en occuper, il faudra se rendre dans un magasin de vélo pour un diagnostique et une réparation. C’est facile d’ajouter de la graisse autour des roulements dans les cuvettes de jeu de direction, plus compliqué de le faire pour le boîtier de pédalier.
  2. Au niveau du jeu de direction, une difficulté à tourner le guidon ou un bruit de poussière qui frotte sur le métal doit vous alerter. Parfois il suffit de rajouter de la graisse dans les cuvettes autour des roulements pour résoudre le problème. C’est une opération assez simple réalisable avec votre jeu de clé Allen. Ces symptômes peuvent aussi être le signe qu’il est temps de remplacer les roulements en question

Il y a du jeu, un mouvement anormal lorsque vous tournez le guidon ou lorsque vous pédalez.

  1. Pour détecter cela au niveau du jeu de pédalier, il suffit de poser votre vélo contre un mur et de tirer perpendiculairement sur un bras de manivelle (la tige sur laquelle est vissée votre pédale). Si vous sentez du mouvement, votre jeu de pédalier peut être desserré ou il peut être usé. Dans les deux cas, une visite chez un·une mécano est une bonne idée. Un jeu de pédalier desserré peut bouger dans le boitier de pédalier du cadre et l’user, un jeu de pédalier usé quand à lui vous fait gaspiller de l’énergie à chaque tour de pédale. 
  2. Pour détecter un mouvement anormal au niveau du jeu de direction, il faut se positionner à côté de son vélo, tenir le guidon comme lorsque vous marchez à côté et freiner au maximum avec le frein avant seulement. Vous devriez être incapable de bouger. Si vous ressentez un à-coup, c’est qu’il y a un jeu anormal. Cela peut être dû à des roulements usés mais bien souvent il s’agit plutôt d’un mauvais serrage. Voici une petite vidéo très courte qui explique comment régler son jeu de direction. 

Les roulements ont tendance à s’user plus rapidement dans des environnement très sec et poussiéreux, c’est pourquoi nettoyer son cadre régulièrement quand on traverse des déserts ou juste des sentiers forestiers très boueux permet d’éviter que trop de poussière ne pénètre dans les roulements.

Vérifier la patte de dérailleur

On ne peut pas parler de l’entretien du cadre sans parler de la patte de dérailleur. Cette petite pièce de rien du tout joue un rôle essentiel dans le passage des vitesses. Une patte de dérailleur tordue, même très légèrement, peut être responsable d’un problème de changement de vitesse. C’est d’ailleurs pour ça qu’avant tout réglage de vitesse, un·e bon·ne mécano doit toujours commencer par vérifier qu’elle est bien alignée. Cela requiert un outil spécifique très lourd que vous emmènerez clairement pas dans vos sacoches mais c’est toujours bon à savoir. Ceux d’entre vous qui ont un cadre dont la patte de dérailleur est une pièce à part entière, je vous recommande grandement de toujours avoir une patte de rechange dans le fond de vos sacoches. Pour le coup c’est très léger et ça peut vous sauver un voyage. Des pattes de dérailleur il en existe des centaines (et je n’exagère pas) et il peut parfois être très difficile de trouver la bonne, même dans un magasin de vélo.

pattes de derailleur
À propos de l'autrice, Noémie

À propos de l'autrice, Noémie

Noémie a commencé à utiliser son vélo au quotidien il y a 16 ans. Depuis, elle s’est lancée dans le voyage à vélo ! Au départ en solo, elle a continué par la suite à voyager autour du monde pendant 4 ans avec son mari et son matériel d’escalade. 

Passionnée de vélo, elle s’est formée à la mécanique et en a fait aujourd’hui son métier. À travers ses articles, elle nous aide à y voir plus clair, nous donne les clefs pour comprendre son vélo et mieux l’entretenir !

Aller plus loin

 

2 Commentaires

  1. marie

    « Rien de plus pénible que de se réveiller au milieu de la nuit, le bruit de la pluie crépitant sur la tente et de réaliser que vous avez oublié de couvrir votre très chère selle.  »

    perso systematiquement comme j attache mes vélos retire mes sacoches le soir je mets un couvre selle ( pas besoin d investir dans un truc cher une simple charlotte a douche suffit )

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *