Moins connue que Pise, sa célèbre voisine, Lucques possède pourtant quelques tours originales qui n’ont rien à lui envier. Certes, ces dernières ne penchent pas, mais elles n’en valent pas moins le détour ! En vérité, Lucques est également une très belle ville avec un côté rebelle que nous avons apprécié. Au coeur de ses murailles, on y trouve de nombreuses églises, des restaurants, petites rues, etc. Vous risquez d’ailleurs de vous y perdre très rapidement !

Lucques a été fondée il y a bien longtemps par les Étrusques, quelques siècles avant JC. Elle a été sous emprise romaine à partir de 180 av. JC. En 1161, la ville est devenue indépendante. Puis, elle est restée une république pendant 5 siècles, et ce malgré les différents conflits présents en Italie ! Ce sera la conquête de Napoléon qui rattachera Lucques à la Toscane.

Est-ce que la ville vaut le détour ? Que visiter et voir dans la ville ? Allez, venez, on vous y emmène !


Que voir à Lucques ?


1. La Tour Guinigi et son jardin suspendu

Tour Guinigi et son jardin-Lucques

La Tour Guinigi a été construite, par la famille du même nom, au cours du XIVème siècle. Cette riche famille de marchands a souvent été à la tête de la ville. Elle a fait ériger cette tour pour surplomber les autres 250 tours de Lucca, appartenant aux familles riches de la ville (il faut croire qu’à l’époque, ils aimaient déjà impressionner les autres).

Au XVIème siècle, toutes les autres tours ont été démolies. Seule cette dernière est restée et est devenue un symbole de la ville. Elle est très originale car, sur son toit, se trouve un jardin suspendu avec ses chênes, plantés depuis des siècles. On imagine facilement la famille admirer la vue sur la ville, tranquillement installée à l’ombre des arbres.

Infos pratiques

La visite de la Tour est payante, 4 € par personne. Néanmoins, c’est une visite à ne pas manquer. La vue est incroyable.

Juste à côté, se trouve la tour de l’horloge. Elle est fermée en hiver, nous n’avons donc pas pu y accéder. Mais, je pense que la visite vaut le coup, car elle offre justement une vue sur la tour et ses jolis arbres. Pour info, il existe un pass à 9 € comprenant la visite des deux tours et du jardin botanique.

2. Perdre la tête à la Piazza dell’Anfiteatro

La Piazza dell’Anfiteatro est l’une des places principales de la ville. Elle est très particulière. Tout d’abord, parce qu’elle a été construite sur les ruines de l’ancien amphithéâtre romain de la ville. C’est donc de là qu’elle tient sa forme ovale. Ensuite, car pour vous y rendre, vous devez trouver l’une des 4 entrées de la place. Autant vous dire que ça peut vite s’avérer compliqué à trouver au milieu des petites ruelles décousues de la ville !

En tout cas, la place est superbe. On a du mal à croire qu’il puisse exister un tel endroit, bien dégagé, au milieu de tout ces petites ruelles 🙂

3. Faire le tour des murailles de Lucca à vélo

Attendez, vous avez vraiment cru que l’on n’allait pas vous parler de vélo ? Eh bien si, d’autant plus que Lucca est plutôt « bike friendly ». Il existe d’ailleurs plusieurs loueurs de vélos. Que ce soit à vélo électrique, en tandem, en vélo traditionnel, vous trouverez forcément votre bonheur. L’idéal est donc d’aller faire le tour de la ville à vélo !

Le tour des murailles est un immanquable. Véritable institution de la ville et entièrement préservées, elles constituent un point central de la vie des lucquois. Joliment aménagées, les parents y promènent les enfants, les personnes âgées se baladent, d’autres y font leur footing. À vélo, on en a pour une trentaine de minutes, sur du plat qui plus est ! Bon allez, vous pouvez aussi le faire à pied si vous voulez 🙂

Location de vélos : 4€ l’heure chez la plupart des loueurs. Vous pouvez les louer à ce tarif au Tourist Center Lucca ou à Biciclette poli.

4. Se pavaner dans les rues (et s’y perdre)

Lucques-rues

À pied ou à vélo, Lucques est agréable pour se pavaner. Tout d’abord, il y a très peu de trafic. Les rues sont petites, pavées et souvent interdites aux voitures. Pratique, car ça nous laisse le temps d’admirer les nombreux palais et jolis bâtiments qui ornent les rues. Attention quand même à repérer votre point de départ car les ruelles sont un peu décousues. On s’y perd facilement !

5. Visiter les nombreuses églises

Surnommée « la ville aux 100 églises », Lucques a forcément quelques belles perles à découvrir. Tout d’abord, la cathédrale San-Martino di Lucca, dont les fondements datent du VIème siècle, rien que ça ! Sa visite est payante, notamment parce que l’on y trouve le tombeau d’Ilaria Del Carretto, symbole de l’art funéraire italien du XVème siècle (hop, la minute culture est terminée 🙂 ). Parmi tant d’autres, l’église San Michele in Foro et la basilique San Frediano valent également le détour. Si, à l’intérieur, elles sont plutôt simples et sans prétention, leurs façades sont très jolies.

6. Découvrir les spécialités locales

Et ça tombe bien, car à l’entrée de la ville, se trouve le local food market. J’ai trouvé l’initiative de ce marché, entièrement dédié aux produits régionaux, géniale. En clair, c’est l’occasion d’aller récupérer quelques Cantucci, une spécialité sucrée de la Toscane.

Et si vous êtes gourmand, vous pouvez aussi aller déguster le pain sucré et autres gourmandises de la pâtisserie Buccellato.

7. Faire un tour sur le pont du Diable

À une trentaine de kilomètres au nord de Lucques, à Borgo A Mozzano, on peut aller admirer le pont de la Madeleine (ou encore le pont du Diable). Un impressionnant et étrange pont médiéval qui a probablement été construit aux alentours du XIIème siècle. Long de 38 m, son arche la plus élevée se trouve à 18 m au-dessus du Sechio, la rivière qu’il enjambe. Le traverser est sacrément étonnant, car il est complètement asymétrique et qu’il grimpe pas mal. Ne nous demandez pas pourquoi, nous n’avons pas l’explication ! (Ils avaient trop bu?)

Non loin de là, se trouve Bagni Di Lucca, un petit village sembe-t-il à voir, avec quelques thermes et pas mal d’activités de plein air.

Comment se rendre à Lucques ?

Depuis Florence :

  •  En train, l’aller-retour coûte aux alentours de 15 €. Il faudra compter 1h20 à 2h de trajet pour s’y rendre.
  • Avec un tour organisé vers Lucques et Pise : cela vous permettra de vous rendre à la fois à Lucca et à Pise dans la même journée, tout en ayant quelques explications.

Depuis Livourne :

Où dormir à Lucques ?

Pour notre part, nous avons choisi un hôtel plutôt chouette (c’était notre cadeau de Noël, nous avions une box). Nous avons dormi au Best Western. Un chouette hôtel, mais il faut savoir qu’il est un peu excentré du centre-ville.

Il y a de nombreux petits B&B super sympas en centre-ville. Les tarifs sont plus élevés, mais ce sera plus confortable si vous n’avez pas de moyen de transport !Avant de repartir à vélo à l’autre bout du monde, nous vivons actuellement en Italie. L’occasion pour vous faire découvrir les beautés de ce pays que nous chérissons. N’hésitez pas à consulter également nos articles sur Naples ou Valliera !

Vous voulez en savoir plus sur le voyage à vélo ? Suivez nos aventures !

Aller plus loin