Hey Bro - voyageurs à vélo 2020
Jan 08, 2020
Posted by: Mila

12 voyageurs à vélo à suivre en 2020 – c’est parti pour l’aventure

Pleins de projets de voyage à vélo à suivre en 2020 !

Comme vous le savez peut-être, nous allons partir en mars 2020 pour un nouveau voyage à vélo. Mais nous ne sommes pas les seuls à partir, loin de là. Il y a deux ans, nous vous avions déjà présenté plusieurs voyageurs à vélo. Certains d’entre eux sont encore en route comme la trottineuse ou encore Physio on Hand ou Hey Bro (photo de couverture de l’article) !

En 2020, il y a à nouveaux de sacrés beaux projets. Nous avons donc demandé à quelques cyclovoyageurs de témoigner sur leur prochain départ ou leur projet en cours. On vous laisse les découvrir !

Globedreamer - Islande
© Globedreamer

Je m’appelle Jean-Philippe Bossut, j’ai 47 ans, je suis marié père de trois enfants. Voyageur à vélo depuis 2014, la plupart du temps en solitaire et surtout en VTT. À mon actif, un France-Laponie de 5000 km en VTT, un tour d’Islande en été, un autre en hiver, 2 traversées de la Birmanie, une pendant la saison des pluies, l’autre pendant la saison sèche.

Voyageur solitaire, je pars le 1er février 2020. L’objectif est de rejoindre Hanoi, en passant par un maximum de petits chemins. J’ai six mois pour réaliser ce voyage, le retour est prévu début août.

Comme chacun de mes voyages, le but c’est de réaliser un film. Pour ce voyage l’objectif sera de découvrir « le selle de la vie ». L’idée étant d’interroger des habitants de culture, de religions, de civilisations complètement différentes autour de cinq questions identiques et de réfléchir par rapport à leur réponses. Le tout, avec un fil rouge autour de l’aventure et du voyage à vélo.

Le vélo s’est rapidement imposé à moi comme un excellent moyen de tournage. Il me permet d’accéder à des endroits très inaccessibles, impossible d’accès avec des véhicules. Il me permet aussi et surtout d’être proche des populations et de la nature. Par ailleurs, il me permet, par rapport aux marcheurs, de faire davantage de distance et d’emporter mon matériel vidéo.

Le suivre

Globedreamer - voyageur à vélo
© Globedreamer

RayonMix Tour : une histoire de détours

RayonMix Tour : voyageurs à vélo
©RayonMix Tour

Peu de temps après notre rencontre, nous avons échangé nos envies et idées de voyage : La Nouvelle-Zélande pour Olivier et un grand voyage à vélo pour Emeline. Alors tout naturellement, nous nous sommes dits « et si nous allions en Nouvelle-Zélande à vélo ? Et puis pour rentrer on pourrait passer par l’Amérique du Sud, c’est un détour mais il parait que c’est joli ! ». Nous avons sauté la marche et avons enfourché nos vélos en France début 2018 pour un voyage qui devait durer 2 ans direction l’Est et la Nouvelle –Zélande.

Et puis de détours en détours, (toujours jolis les détours), nous serons toujours sur la route en 2020 ! Nous prendrons doucement le chemin du retour à la maison que nous comptons rejoindre fin 2020. Soit quasiment 3 ans après notre départ !

Pour l’année qui arrive, nos vélos nous mèneront d’Ushuaia à Carthagène en Colombie en suivant au plus près les Andes par les routes secondaires, quand on aime la montagne, on suit la montagne. Puis direction le Portugal et l’Espagne, avec en chemin surement de nombreux détours et de nouvelles idées. « Et si pour nos derniers km, on traversait les Pyrénées d’Est en Ouest, ou l’inverse en mode automnal voire hivernal !? », « et si… ? ».

Nous aimons nous laisser bercer et inspirer par les routes, les cartes papiers et les rencontres ! Encore de belles découvertes à vivre !

Les suivre

©RayonMix Tour
©RayonMix Tour

Cycleantrip : un voyage à vélo pour lutter contre les déchets

©CyClean Trip
©Cycleantrip

Le 15 septembre 2018, j’ai quitté la France avec mon vélo dans l’objectif de réaliser un tour du monde à vélo avec la particularité de parler de la problématique des déchets.

C’est pendant ma première expérience de voyage à vélo, un tour de l’Europe à vélo de 10 mois en 2015-2016, que j’ai réalisé que des déchets il y en a partout ! Partout où nous allons nous trouvons des déchets. Et c’est également en voyageant que j’ai pu constater qu’il y a de bonnes idées à copier dans d’autres pays.

C’est donc pour ces raisons que je me suis lancé dans ce nouveau projet de tour du monde à vélo car, il faut le dire, j’adore voyager à vélo, et je trouve que les voyageurs à vélos sont de bons témoins de l’ampleur du problème lié aux déchets sur le bords des routes et ailleurs. J’ai donc longtemps réfléchis pour trouver une solution d’agir à mon échelle. Je me suis donc donné plusieurs objectifs :

– Collecter l’équivalent d’une tonne de déchets sur mon chemin. Pour cela je ramasse régulièrement des déchets que je pèse.

– Rencontrer des acteurs qui se battent pour la problématiques (start-up, associations, ONG,…)

– Réaliser des conférences sur mon chemin pour échanger et sensibiliser autour de la problématique.

– Partager mes aventures et mes expériences sur les réseaux sociaux pour toucher un maximum de personnes.

– Échanger par mail ou téléphone avec de nombreuses structures scolaires et éducatives françaises pour les sensibiliser à la découverte du monde et à la problématique des déchets.

Le suivre

©CyClean Trip
©Cycleantrip

L’Heureux Cyclotour : pour un beau voyage en famille

©l'Heureux Cyclotour
©l'Heureux Cyclotour

Cycliste au quotidien, Vincent a donné le virus à Isabelle & Robin en 2014 lors d’un voyage au Québec. Notre projet familial avec la petite dernière, Capucine, a mûri doucement pour devenir L’heureux Cyclotour.

2020 étant une année charnière pour le climat, nous avons décidé de la passer en grande partie sur les routes à vélo pour favoriser les rencontres, prendre notre temps et rouler au rythme de nos enfants (35 km/jour). Nous souhaitons être au plus près des autres en allant à leur rencontre, découvrir et participer à des initiatives positives et montrer que le bonheur peut être partout, que ce soit chez nous ou à l’autre bout de la planète.

Laisser tout derrière nous devient donc une évidence : c’est maintenant ou jamais ! Nous sommes bien plus attachés aux personnes qu’à nos biens, vendre notre appartement et quitter nos emplois sont juste des étapes de ce voyage.

Nous garderons un lien fort avec l’école des enfants et nos connaissances pour en tisser d’autres tout au long de notre parcours. Nous partirons depuis Giez en Haute Savoie le 19 avril 2020 pour 18 mois.Direction le sud pour L’Espagne, le Portugal puis l’Irlande du Sud, les Pays de Galles, l’Angleterre, la Hollande (si possible !), le Belgique jusqu’à Lille.

Pour ensuite changer d’hémisphère en novembre 2020 et partir en Amérique du Sud (mais où !?) jusqu’à San Francisco aux USA. Retour en France les 4 derniers mois afin de (re)découvrir certaines régions de notre beau pays en passant par plusieurs éco-hameaux ou oasis avant la rentrée scolaire 2021.

Si vous avez envie de partager un petit bout de notre voyage, faites nous signe!

Les suivre

L'Heureux Cyclotour
© L'Heureux Cyclotour

A table sur un fil de Soi(e)

J’ai 50 ans, j’ai toujours roulé beaucoup à vélo et fait mon premier petit voyage vers 15 ans. Depuis la passion ne me quitte plus, la communion avec la nature et les rencontres avec les autochtones ne font que la renforcer à chaque périple. Il y a 30 ans, j’ai rencontré mon beau-père, précurseur en la matière, qui m’a fait entrevoir que mon rêve n’était pas impossible, partir pour un grand voyage. Récemment, l’envie de partir est devenue un besoin.

Je prendrai la route en octobre 2020, depuis ma maison en Belgique vers l’Est, sans réelle destination parce que je sais que l’envie d’arriver est le pire ennemi du voyageur. Mais des noms chantent dans ma tête, Route de la Soie, Tirana, Antalya, Goreme, Ushguli, Ispahan, Samarcande, Tachkent, Pamir, Ulan Bator, Vladivostok… le chemin se fera en route. Je pars sans réel délai aussi, 2 ans peut être. Je veux me fixer le minimum de contraintes.

J’ai une autre passion, celle de la table, j’aurais voulu être cuisinier. Parce que manger est un moment convivial de partage et parce que la nourriture révèle tellement de la culture des peuples. Rentrer dans les cuisines, voir comment les habitants préparent leurs repas, leurs pains, leurs charcuteries, leurs fromages, leurs conserves sera mon thème en route. Goûter à tout ce qui se mange ou se boit. M’arrêter quand je le voudrai pour explorer, sentir, savourer, et revenir un jour avec des recettes et des idées nouvelles plein la tête.

Le suivre

© Cyclopathe Brownien
© Cyclopathe Brownien

One BIKE Man à travers le monde

One Bike One Man
© One BIKE Man

Alors pour commencer, je m’appelle Haupheng, 33 ans, sans objectif de carrière professionnelle. Je suis originalement basé sur la région Nantaise en Loire-Atlantique, mais vadrouilleur depuis presque 10 ans. D’abord en sac à dos et depuis 2016 en 2 roues non motorisé.

J’ai obtenu un PVT (Permis Vacances Travail) pour le Canada qui me permettra de voyager et travailler pour une durée de 2 ans. Direction donc la côte est Canadienne en Avril 2020 pour une traversée du pays de St-John’s (Terre-Neuve) jusqu’à Victoria (Colombie Britannique). Je profiterai de ces deux ans pour m’arrêter travailler/me reposer lorsqu’il sera nécessaire. Pas de limite de temps, pas d’objectif réel si ce n’est d’atteindre Victoria. J’espère que cette traversée sera le point de départ d’un voyage plus long qui m’emmènera à travers les Amériques, Puis un retour vers l’Europe depuis l’Asie. Durée totale estimée: au moins 5 ans.

Je pédale depuis 3 ans principalement pour le plaisir, sans grand projet ou cause noble. Mais on m’a posé tellement de fois la question que je songe à ajouter cette dimension “caritative” pour ce voyage. De part mes origines, je me suis naturellement tourné vers des causes humanitaires visant à aider les enfants Hmongs d’Asie du Sud-Est en aidant à la construction d’écoles, l’apprentissage de langues étrangères etc…Je suis pour le moment à la recherche d’associations que je pourrais soutenir.

Pourquoi le vélo? Ça a commencé il y a 3 ans, en Australie, comme un défi. Puis ça a continuer comme une passion et maintenant c’est vraiment un mode vie. Le voyage lent, le temps pour profiter, se questionner, sont les principales raisons du choix du vélo en voyage. Je ne me définis jamais comme cycliste, mais plutôt comme un mec lambda qui se déplace en vélo.

Le suivre

© One Bike One Man
© One BIKE Man

La route de la Joie : un voyage à vélo avec le sourire

© La Route de la Joie
© La Route de la Joie

Nous sommes Laura et JB, deux bretons de 28 ans aux cœurs vagabonds. Nous avons 3 ans au total pour réaliser un tour du monde à vélo que nous pouvons nous offrir après avoir accumulé les heures de travail et mangé une quantité record de pâtes.

Voilà bientôt un an et demi que nous sommes sur les routes et avons déjà parcouru plus de 26000 km en Afrique, Amérique du Nord et Amérique Centrale. Il nous reste donc autant de temps et de kilomètres pour traverser l’Amérique du Sud et l’Eurasie d’est en ouest jusqu’à notre retour en France.

Notre but n’est autre que de profiter de notre liberté, prendre notre pied sur chaque continent et rentrer à la maison avec une valise remplie de belles rencontres, de mésaventures et d’histoires à raconter à nos petits enfants au coin de la cheminée.

Et pour cela, il n’y a rien de tel que le voyage à vélo ! (cela dit, encore faut il avoir des petits enfants et une cheminée…)

Les suivre

© La Route de la Joie
© La Route de la Joie

Antipodes sans Carbone : un voyage à vélo et à la voile

© Antipodes sans carbone
© Antipodes sans carbone

Nous sommes Violette et Charlie, une architecte-ingénieure et un ingénieur spécialisé dans les énergies, qui étions installés en Nouvelle-Zélande depuis 3 ans.


En réponse à l’urgence climatique qui nous fait face, nous ressentons un besoin vital de modifier notre mode de vie et de devenir acteurs du changement. Le tout couplé d’une soif débordante de voyage, au sens noble du terme, et de découvertes, ont vu naitre le projet Antipode Sans Carbone : l’histoire d’un retour en France depuis son antipode aux longs nuages blancs à la voile et à vélo.


Nous souhaitons expérimenter d’autres manières de voyager, plus respectueuses de l’environnement et plus favorables aux échanges humains ; mais également plus lentes, afin de redonner à la contemplation du temps et au temps sa vrai valeur. Autant de composantes qui échappent aux règles du tourisme de masse. Vous l’avez compris, pour nous plus question de prendre l’avion. Ce sont donc dans un premier temps les vents, puis les roues de nos petites reines qui nous feront voler.

L’idée d’un simple voyage ne nous satisfaisait pas. Nous souhaitions que notre périple ait une autre dimension, nous permettant de partager nos valeurs et de lutter à notre échelle contre le consumérisme excessif et le réchauffement climatique durant le périple.
Ainsi, nous intervenons dans des lycées et entreprises des pays traversés. L’objectif de nos ateliers est de donner à la jeunesse les clés du paradigme écologique et social, en sensibilisant les élèves aux enjeux environnementaux et en leur présentant quelques possibles alternatives.

En 2019, l’Indonésie a été ralliée à la voile depuis la Nouvelle-Zélande. S’en sont suivis les traversées de Bali, Java, Sumatra, puis de l’appendice sud-est asiatique de Singapour à Bangkok. En parallèle, des interventions auprès de 300 élèves ont été réalisées.

En 2020, nous continuerons notre vagabondage en Asie du Sud-Est jusqu’à Avril, avant de remonter la Chine puis la route de la soie d’Est en Ouest.

Alors, en selle avec nous !

Les suivre

© Antipodes sans carbone
© Antipodes sans carbone

MIRA – Visions des petits agriculteurs du Monde

En mai 2018, nous nous sommes lancés dans un Tour du Monde à vélo (HEY BRO – Tour du Monde à vélo). Maïwenn a rejoint l’aventure en juillet 2019 pour observer avec nous les différents problèmes environnementaux.

Le projet MIRA (le regard, en espagnol) est né sur la route, en discutant sur nos vélos du changement climatique, de l’agriculture du futur, de l’alimentation mondiale et de la santé publique. Habités par des formes d’engagement et de militantisme, et inspirés par d’autres projets de personnes rencontrées durant le voyage, mais aussi par des films engagés (cf. Plogoff mon amour, Insecticides mon amour, les Sentinelles, la Fille de Brest), nous nous sommes demandés comment nous pourrions contribuer à ce que les choses changent, et aillent dans le sens de nos convictions profondes. De là est née l’idée de réaliser des portraits d’agriculteurs en vidéo avec comme questionnement de fond leurs visions des effets du changement climatique sur leurs pratiques agricoles.

Le projet de filmer des portraits d’agriculteurs nous a semblé pertinent parce que nous pouvons mobiliser nos compétences dans l’audiovisuel et en sociologie. De plus, réaliser des vidéos est un moyen authentique et accessible pour faire passer des messages et sensibiliser un large public.

4 ans pour découvrir les agriculteurs du Monde.

Les suivre

© Hey Bro
© Hey Bro

LuKy Trip : en route vers l’Afrique !

@ Luky Trip
@ LuKy Trip

Je suis Kylian, informaticien de 24 ans, et nous nous envolons avec mon amie, Lucile, infirmière de 26 ans, accompagnés de nos vélos le 8 mars 2020 pour Johannesburg en Afrique du sud.

L’objectif ? Découvrir l’Afrique australe. Nous commencerons par longer la côte au sud de l’Afrique du Sud en empruntant la route des jardins jusqu’au Cap. De là, direction le Kenya en passant par la Namibie, le Botswana, la Zambie et la Tanzanie. Nous partons avec un billet aller simple pour ne pas avoir de contrainte de temps.

Partir à vélo sera une première pour Lucile. Pour ma part j’ai déjà traversé la France, la Malaisie et une partie de la Thaïlande à vélo. Ensemble nous avons découvert la Thaïlande en backpack, le Cambodge et une partie du Vietnam à moto, puis nous avons quitté l’Asie pour découvrir la côte Est australienne en 4×4.

Notre choix de partir à vélo est né d’une envie de découvrir l’Afrique et ses habitants le plus simplement possible. C’est un moyen de transport qui nous convient parfaitement car le but de ce voyage est d’aller dès que possible à la rencontre des habitants. Nous avons suivi une formation de vidéastes et nous souhaitons au cours de notre parcours recueillir des témoignages, des histoires de vies et des parcours atypiques.

Les suivre

@ Luky Trip
@ LuKy Trip

Pédalons pour eux, un projet pour collecter des fonds

Pédalons Pour Eux
© Association Pédalons Pour Eux

L’association Pédalons pour eux, c’est pédaler sans chrono, sans compétition, sans performance juste pour le plaisir et même temps soutenir des personnes souffrantes.

Notre mission est de créer des animations, des actions et des manifestations dans le but de récolter des fonds pour d’autres associations à but non lucratives ou structures qui contribuent au bien être des enfants, adolescents et adultes malades, et de promouvoir l’image et l’implication de ces associations qui mènent des actions pour les personnes fragiles en favorisant l’entraide et la solidarité.

En 2020, nous partons du 28 mai au 07 juin, soit 650km en 11 jours. Départ de La Rochelle jusqu’à Hendaye. Le Road Trip est ouvert à 12 personnes, 10 roulants et 2 personnes pour l’intendance.

Nous allons rouler cette année pour soutenir et récolter des dons pour l’association Lucioles qui aide les enfants hospitalisés. Vous pouvez trouver le détail de notre itinéraire sur notre site : associationpedalon.

Nous emprunterons pour cela la Vélodyssée, la véloroute la plus longue de France.

Le vélo est pour nous un sport loisir, accessible à tous et conviviale, que nous pratiquons dans notre quotidien. C’est un moyen de déplacement propre qui nous permet à notre échelle de s’investir un peu plus dans l’écologie.

Allier le vélo à une cause sociale permet de donner un but à nos voyages en aidant des personnes fragilisées par une maladie.Nous souhaitons par nos actions au sein de cette association pouvoir véhiculer nos valeurs, notamment le respect, l’entraide, a solidarité, l’écologie et le dépassement de soi.

Les suivre

© Association Pédalons Pour Eux
© Association Pédalons Pour Eux

Françouès l’Raundouillous – Un jeune normand direction l’inconnue

©Françouès l’Raundouillous
©Françouès l’Raundouillous

Moi c’est François, j’ai 21 ans et je suis né à Orbec, un petit village normand. J’ai grandi dans la ferme familiale et me retrouve confronté très rapidement aux joies des promenades à vélo. 

Depuis mon Tour de France à vélo des fromages AOP en 2018 ( voir Picturoule) l’idée de repartir m’envahit. Seul, sans grand budget et ayant aucune maîtrise de l’anglais je prends quand même la décision de partir le 22 février prochain.

Avec 5 euros par jour dans les poches l’idée est de rejoindre l’Australie via l’Indonésie où je ferais du bateau-stop.

Sans date retour j’espère grâce à ma formation de photographe partager les paysages, les rencontres et les émotions rencontrés sur ma route. 

Puis qui sait ? je serais peut être piqué par la lenteur de mon vélo pour découvrir des horizons plus lointains. 

Le suivre

©Françouès l’Raundouillous
©Françouès l’Raundouillous

Un Monde à Vélo : un petit mot sur notre projet 2020

Suède à vélo - EuroVelo 3

Comme nous n’avons pas encore beaucoup évoqué notre nouveau projet sur le blog, nous voulions ajouter une petite note complémentaire 😉 !

De notre côté, nous partirons de chez nous, à côté de Cuneo en Italie. Notre direction principale est l’Asie. Nous avons l’envie de nous diriger vers la route de la Soie, un rêve pour ses paysages sauvages et ses défis physiques. Mais parce que nous sommes un peu fous, nous avons décidé de soumettre des itinéraires régulièrement sur nos réseaux sociaux. Le vote de nos abonnés nous emmènera là où ils le décideront !

Notre itinéraire pourrait donc basculer très vite. Nous pensons partir le 29 mars mais n’avons pas de date de retour. Nous suivrons nos envies, nous sommes des nomades semi-sédentaires et le retour aux sources se fait souvent sentir.

Sur la route, au-delà de nos vidéos et partages habituels, nous comptons réaliser plusieurs petits reportages sur des habitants, des personnalités qui ont des choses à raconter ou des personnes qui oeuvrent pour le développement durable. Comme toujours, nous allons partager notre aventure sur ce blog et sur nos réseaux, évidemment ! Prendre le temps de raconter ce voyage, c’est ce qui nous anime dans ce nouveau projet.

Nous suivre

Point des 3 frontières - EuroVelo 3
Vous avez aimé l’article ? Épinglez-le sur Pinterest
Cyclovoyageurs à suivre en 2020
Voyageurs à vélo à suivre en 2020

You Might Also Like

Comments ( 2 )

  • gobois64

    Bonjour Mila et Denni !
    je suis ravi de vous lire avec ce bel article, mais tout d’abord je veux vous envoyer tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année avec déjà ce beau projet vélo que vous avez élaboré, bravo à vous deux. Je vous souhaite plein de belles rencontres, de moments conviviaux et encore une expérience pleine de joie et de bonheur. Bien entendu je suivrai votre blog avec intérêt.
    Mila, bonne préparation d’ici le 29 mars et reçois mes cordiales salutations !
    Gérard

    • Mila

      Bonjour Gérard,

      Bonne année à toi aussi de notre part à tous les deux. En espérant que tu puisses profiter du voyage à vélo à volonté ! On te souhaite une excellente santé, de belles rencontres et de chouettes aventures 🙂

      Merci beaucoup pour ton petit message et à bientôt,

      Mila

Enter Your Comments Here..