La véloroute Across The Border, une évasion sonore à vélo

par | Mis à jour le 07/11/2023 | Autriche à vélo | 0 commentaires

Envie de tenter une expérience sonore étonnante ? La toute nouvelle véloroute Across The Border, en Autriche, part de Lochau, le long du lac de Constance et se termine à Partenen Sur cet itinéraire de 100km, immergez-vous dans les récits d’évasions audacieuses qui ont eu lieu durant la seconde guerre mondiale.

Initié en collaboration avec le Jewish Museum Hohenems, que l’on croise à Hohenems, le long de la véloroute Across The Border, l’itinéraire est plus ou moins parallèle à l’EuroVelo 15, la véloroute du Rhin. En chemin, 52 capsules sonores vous permettent d’écouter les histoires d’évasions ou de tentatives d’évasions audacieuses provenant de journaux et de documents administratifs internes.

INFORMATIONS DE TRANSPARENCE SUR CET ARTICLE

  • Article rédigé suite à un partenariat rémunéré : oui
  • Lien(s) d’affiliation* : non
  • Produit(s) cité(s) ayant fait l’objet d’une dotation : non

la véloroute Across The Border, infos pratiques

100 km

1 à 2 jours

Majorité de pistes cyclables

Tous vélos

Véloroute numéro 1
GPS conseillé

+ 700m

Niveau intermédiaire

Itinéraire sécurisé et familial, même s’il y a un peu de dénivelé, la piste cyclable évolue en pente douce et relie Lochau et Partenen. Elle emprunte la véloroute de la vallée du Rhin jusqu’à Feldkirch.

Il est tout à fait possible de suivre l’itinéraire en sens inverse, les capsules sonores étant indépendantes les unes des autres.

Le long de la véloroute, des bornes blanches sont placées un peu partout (au total, on en trouve 42). Au-dessus, vous trouverez un QR code qui vous permet d’accéder directement à la capsule. Il n’y a plus qu’à écouter gratuitement sur votre smartphone. 

Pour ne pas les manquer, les bornes blanches sont également répertoriées sur le site officiel de l’itinéraire. Les capsules sonores ainsi que les textes sont également accessibles depuis le site.

À noter, les récits sont en anglais ou en allemand.

Quand parcourir la véloroute ?

Plutôt à la belle saison, de mai à octobre. Même si elle peut évidemment se parcourir toute l’année. 

Quel vélo ?

La véloroute convient à tous les vélos, malgré quelques courts passages sur pistes. À savoir, le vélo à assistance électrique est légion dans la région !

Un équipement spécifique ?

Mis à part l’équipement habituel : veste chaude, de pluie, etc., il n’y a pas de besoins particuliers. Vous trouverez commerces et restaurants sur la route tout comme des hôtels pour dormir le soir, si besoin de faire une étape !

Plus d'infos sur la véloroute ?

Vous pouvez consulter : 

Complété par : 

Découverte de la véloroute Across The Border

Au départ de Lochau, le lac de Constance scintille sous les rayons du soleil. Les locaux flânent sur les rives en cette magnifique journée d’été indien. On a beau être à la mi-octobre, le thermomètre affiche 25°C, des températures exceptionnelles pour la saison. Sur la piste cyclable parallèle à la balade pédestre, nous sommes nombreux à déambuler. Il faut dire que l’Autriche est un petit paradis pour le vélo, un sentiment déjà constaté lors de notre passage en 2017 sur l’EuroVelo 6.

Devant le port de plaisance, une première borne blanche de la véloroute Across The Border m’interpelle. Je flashe le QR code pour écouter l’histoire d’un prisonnier russe qui s’est échappé d’une prison en 1944 et a fini par se perdre ici à Lochau. D’après ses calculs, il pensait déjà être en Suisse. Il en était tout proche ! Cette balade paisible s’oppose complètement avec l’ambiance des écoutes qui font tout de même écho à une actualité bien sombre.

Très vite, la ville de Bregenz apparaît. Ville dynamique dans laquelle il fait bon vivre, elle se présente en amphithéâtre face au lac de Constance. Un petit détour permet de découvrir son vieux centre-ville, perché sur les hauteurs. Vieilles bâtisses à pans de bois, rues pavées, tours du moyen-âge et château animent la découverte. Le long de la véloroute Across The Border qui continue à longer le lac, les berges, la jetée des pêcheurs et les curiosités architecturales méritent le coup d’oeil. Et puis, il est possible d’en profiter pour apprécier un petit verre en terrasse.

Non loin, on trouve la seconde borne. Cette fois, il s’agit de deux évadés américains qui cherchent à rejoindre la Suisse ! D’ailleurs, en parlant de la Suisse, elle se rapproche très vite. Mais avant de quitter l’Autriche, j’évolue au cœur de la réserve naturelle Mehrerauer Seeufer (ne me demandez pas de prononcer). L’œil à l’affût du moindre mouvement – nous sommes dans une réserve après tout – je m’émeus en observant un animal sauvage gambader dans un champ… Avant de me rendre compte qu’il s’agit d’un chat !

Je manque ensuite la borne qui se situe juste après la réserve et ne m’en rend compte qu’à la suivante. Il faut garder l’œil ouvert (ou noter d’avance où se trouvent les capsules) afin de pouvoir toutes les trouver. Heureusement qu’elles sont répertoriées sur le site internet de l’itinéraire !

Une fois arrivée le long du Rhin, je l’enjambe pour arriver de l’autre côté de la frontière et le suivre pendant quelques temps. Ici, le parcours est commun avec l’EuroVelo 15 et je croise tout de suite quelques voyageurs à vélo en itinérance. La route est vraiment glissante et se fait en quelques dizaines de minutes.

Pour ma part, c’est après être revenue en Autriche, au bout d’une vingtaine de kilomètres depuis mon départ, que je fais demi-tour pour retourner dormir à Bregenz. Ma découverte de la véloroute sonore Across The Border est un aperçu qui m’incite à revenir l’explorer une autre fois ! Peut-être à l’occasion d’une évasion le long de l’EuroVelo 15, sur la véloroute du Rhin ? Ou d’un tour du Lac de Constance à vélo ? Qui sait… Mais pour l’heure, mon exploration de la région de Vorarlberg m’amènera dans les montagnes dès demain !

En savoir plus sur l’Autriche à Vélo 

Ma découverte de la véloroute Across The Border a eu lieu à l’occasion d’un reportage réalisé dans la région du Vorarlberg en octobre 2023, en collaboration avec les offices de tourisme du Vorarlberg et de Bodensee Vorarlberg. Je reste libre de mon contenu. 

[instagram-feed feed=2]
0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *