L’EuroVelo 8 en Grèce : parcours de Igoumenitsa à Athènes

par | Mis à jour le 05/12/2021 | Publié le 01/12/2021 | Grèce | 0 commentaires

Après avoir rejoint Igoumenitsa, nous avions pour objectif de suivre l’EuroVelo 8 en Grèce jusqu’à Athènes avant de remonter vers la Turquie. En longeant la mer, le parcours semble attractif sur le papier. Mais l’itinéraire n’est pas du tout réalisé (voyage effectué en 2021). Nous n’avons pas vu l’ombre d’une infrastructure ou d’un panneau. Nous avons donc suivi le tracé proposé par Komoot qui doit être actuellement en cours de réflexion. Attention spoiler : il n’est pas possible de le suivre totalement car certaines routes n’existent plus ou sont fermées !

Note : découvrez toutes nos infos pratiques dans un article complet dédié à la Grèce à vélo.

L’itinéraire de l’EuroVelo 8 en Grèce

De la frontière de l’Albanie à Athènes, le parcours de l’EuroVelo 8 longe la mer. À vrai dire, il s’agit du parcours le plus aisé que l’on puisse faire en Grèce. Le dénivelé n’est pas aussi conséquent que dans le reste du pays où l’on se retrouve à un moment ou un autre obligé de franchir la barrière montagneuse qui scinde le pays en deux. 

En suivant l’EuroVelo 8 en Grèce, de nombreux points d’intérêts se découvrent sur l’itinéraire. Notamment la jolie ville colorée de Parga, Patras, l’ancienne Corinthe ou encore Athènes. Il faudra, dans la plupart des cas, quitter l’itinéraire par un petit détour pour pouvoir les visiter. Aussi, la véloroute ne quitte que très rarement le littoral et le retrouve toujours très vite. 

Par ailleurs, méfiez-vous des journées qui semblent « plates ». Certaines étapes sont rudes par les toutes petites montées sévères qui se dressent sur notre passage sans prévenir. Elles sont courtes mais demandent beaucoup d’énergie. 

Notre parcours sur l’EV8 en Grèce

Nous avons traversé la Grèce à vélo de long en large cette année. D’igoumenitsa au sud du Péloponnèse, de Sparte à Athènes, des Météores à la frontière bulgare, de la frontière turque à Patras. Au total, nous avons passé plus de 2 mois et demi dans le pays ! 

Notre expérience de l’EuroVelo 8 n’est pas totale car nous l’avons quitté à Preveza pour les îles ioniennes puis l’avons retrouvé sur notre trajet au retour pour l’Italie, d’Athènes à Patras. Cela nous laisse toutefois un bel aperçu de l’itinéraire. 

Dans tous les cas, on vous recommandera avec plaisir de faire le même trajet que nous en  quittant l’EuroVelo 8 à Preveza pour passer par les îles ioniennes et en reprenant le bateau pour Patras au sud de l’île de Céphalonie. C’est encore aujourd’hui, l’un de nos plus beaux souvenirs de la Grèce. 

Aussi, l’itinéraire est facile, familial hors saison (en haute saison, ce doit être différent). Toutefois, concernant la partie Patras – Athènes, mis à part un dénivelé abordable, on ne comprend pas bien quelle est la raison qui fait que l’itinéraire est prévu là, dans cette zone urbanisée où les cités balnéaires s’enchaînent sans relâche. La Grèce a tellement plus beau à offrir !

Préparer son voyage sur l’EV8

Pour préparer votre voyage à vélo, nous avons déjà rédigé un article complet à ce sujet, signalé en introduction : la Grèce à vélo. Nous vous invitons à le consulter si vous souhaitez de plus amples informations pour compléter les points que nous allons traiter ci-dessous.

Quand partir sur l'EuroVelo 8 en Grèce ?

Tout sauf l’été si possible. La Grèce nous a montré ce qu’elle pouvait faire de pire en termes de climat. Nous avons souffert d’une canicule qui a duré 1 mois et demi (au moins, car nous avons quitté le pays avant la fin de la canicule) avec des températures au-delà de 40°C tous les jours. Des nuits à 30°C parfois. Les conditions étaient insupportables pour pouvoir rouler, les nuitées trop chaudes pour pouvoir se reposer. Les grecs nous ont affirmé que l’année 2021 était exceptionnellement chaude, on l’a d’ailleurs vu avec les incendies qui ont suivi en août. Mais, rien ne dit que vous serez mieux lotis les prochains étés.

En revanche, en juin et en novembre, nous avons pris du plaisir sur les routes. En novembre, les nuits étaient plus fraîches, mais les températures avoisinaient les 20°C tous les jours ou presque. La pluie n’a été que peu présente.

L'EV8 avec des enfants ?

Sur cet itinéraire, il y a énormément de potentiel. À voir si dans les prochaines années, des efforts seront menés en ce sens. Par exemple, il longe une voie ferrée abandonnée qui pourrait faire un parcours formidable à l’avenir !

Toutefois, l’EuroVelo 8 en Grèce se trouve sur voies partagées. Tout dépend de votre sensibilité et de la date de votre départ, car hors saison ça se fait très bien. Cependant, en haute saison, les routes doivent être chargées et peu confortables avec des enfants. 

Que voir sur l’EuroVelo 8 ?

Comme nous vous le disions précédemment, nous n’avons pas parcouru l’itinéraire de l’EuroVelo 8 en Grèce entre Preveza et Patras. Le tour du bassin autour de Preveza nous semblait peu attrayant après avoir fait quelques recherches. Il y a bien de petites réserves naturelles où l’on peut observer des oiseaux, mais la centaine de kilomètres supplémentaires nous ont rebutés. 

Par la suite, la côte semble assez belle et sauvage à ce que nous avons aperçu depuis l’île de Leucade que nous avons longée par la côte est. 

Enfin, toute la zone entre Patras et Athènes est très urbanisée. On y trouve peu de spots de bivouac mais une belle concurrence d’hôtels, ce qui peut permettre de s’en sortir à moindre coût tout de même. Heureusement quelques criques semblent préservées mais encore faut-il avoir l’envie d’y descendre avec les vélos chargés !

De Igoumenitsa à Parga

Igoumenitsa est une petite station balnéaire située près d’une zone protégée et boisée. L’eau y est calme et plaisante pour se laisser aller à un bain de mer. Toutefois, la station balnéaire ne présente pas d’intérêt majeur. Au départ de la ville, l’EuroVelo 8 nous embarque dans les terres avec une belle montée en pente assez douce (mais rude parfois). La vue sur Igoumenitsa est belle, ainsi que la route, boisée et très fréquentée par les serpents.

Igoumenitsa - EuroVelo 8 en Grèce
Point de vue Igoumenitsa - EuroVelo 8 - Grèce
sortie Igoumenitsa - Denni - EuroVelo 8 grèce

Si vous pensez suivre l’itinéraire, attendez-vous à quelques surprises. Tout d’abord, il nous a fallu passer par-dessus un rail de sécurité pour emprunter une route qui mène devant un lac. Puis nous n’avons pas trouvé la route qui est censée nous amener à l’ouest de l’espace naturel de Valtos Kalodikiou. Nous nous sommes retrouvés sur un itinéraire fermé et avons fini sur la route, peu fréquentée et tranquille, à l’est de l’espace naturel. Inutile donc de chercher à éviter ce grand axe ! La vue sur l’espace naturel y est d’ailleurs très sympa.

lac naturel Valtos Kalodikiou- EuroVelo 8 grèce
Montagnes - EuroVelo 8 en Grèce
Valtos Kalodikiou

Enfin, nous avons pris la route vers la côte. Toutefois nous avons manqué Parga (nous vous recommandons le détour, cette ville nous a été conseillée à plusieurs reprises par les locaux) et sommes allés davantage au sud pour nous diriger vers une petite crique absolument charmante juste après Ammoudia. Cette dernière valait largement le détour pour son calme et pour bivouaquer et est accessible par un petit chemin en terre après avoir passé le pont de Mesopotamo.

vue mer - nuages - EuroVelo 8 grèce
Bivouac - Baie - EV8
Baie - Ammoudia - EuroVelo 8 en Grèce

Nos bonnes adresses sur le parcours

  • Holiday Zigos à Igoumenitsa : bon rapport qualité-prix ainsi qu’une excellente situation. 
  • Alexandras Apartments, Igoumenitsa : bon tarif avec accès de plain-pied, facile pour garer les vélos. 

De Parga à Preveza

Cette étape, le long de la côte, offre des points de vue à couper le souffle sur les plages et les montagnes qui tombent à pic dans l’eau. Vallonnée mais abordable, on alterne entre nature boisée, plantations d’oliviers et petites stations balnéaires. Seules les plus belles criques sont aménagées avec transats et parasols. Les autres plages restent tout à fait préservées et donnent l’envie de se reposer quelques minutes et piquer une tête dans l’eau. 

L’EuroVelo 8 emprunte de toutes petites routes le long du littoral, mais également des chemins en terre. L’étape est plus physique qu’il n’y paraît car les montées sont assez soudaines et pentues.

côte - EV8 - Mesopotamo
Champs d'oliviers - Grèce - EV8
Coucher de soleil - EuroVelo 8 -Préveza
Préveza - EuroVelo 8 en Grèce
parasols - EuroVelo 8 en Grèce - Préveza

Non loin de Preveza, il est possible de faire un détour vers le site archéologique de Nikopolis (entrée 8€ – réduc – 4€), complété d’un musée qui se trouve à quelques centaines de mètres du site. On retrouve également quelques points d’intérêts à Preveza comme le Pantocrator Castle situé directement sur l’itinéraire.

Si vous n’avez pas envie de suivre l’EuroVelo 8 le long de la baie, sachez qu’il faut alors traverser un tunnel depuis Preveza, interdit aux cyclistes. Inutile de tenter tout de même, péages et services de sécurité seront là pour vous récupérer très vite. Avec un peu de chance, le stop fonctionnera (nous avons tenté 1h30 sans succès). L’alternative est de prendre le bus qui mène à Lefkada au 222 Ioanninon, Preveza. Aucun GPS n’indique cette station, ça n’a pas été évident de la trouver !

Nos bonnes adresses - EV8

  • Camping Burano : le camping n’était pas très propre, mais sa position sur la plage est exceptionnelle et les prix abordables. Possibilité de louer des tipis.

De Patras à l’Ancienne Corinthe

Patras est une chouette ville avec une super ambiance. Le centre-ville est piéton. Sur les hauteurs, le château de Patras domine la ville. On peut également y visiter son phare, son musée archéologique, son amphithéâtre romain. 

La sortie de la ville est un peu laborieuse. L’EuroVelo 8 continue ensuite le long de la côte, en enchaînant les stations balnéaires. Mis à part quelques beaux points de vue, la véloroute est sans grand intérêt à notre goût. Nous y retrouverons cependant une belle eau turquoise sur les plages qui donne l’envie de se baigner.

Avant l’arrivée dans Corinthe, nous vous conseillons de faire un petit détour vers l’ancienne Corinthe qui est le site d’intérêt. Un peu en retrait, une bonne montée vous y mènera. Son site archéologique est réputé. 

Denni - EuroVelo 8 -Patras
Point de vue - EuroVelo 8 -Patras
paysages - Ancienne Corinthe - EuroVelo 8

Nos bonnes adresses entre Patras et l'Ancienne Corinthe

  • Jimmys apartments, Selianitika : les appartements sont un peu anciens, mais le prix est si raisonnable que c’est secondaire. Lits confortables et bon accueil. Une bonne adresse !
  • Antonios Rooms, Akrata : des lits ultra confortables, une vue directe sur la mer, un accueil parmi les meilleurs accueils de la Grèce, une cuisine. Que dire de plus ? Un 10/10 pour cet hôtel !
  • Vasilios Marinos Rooms, ancienne Corinthe : un hôtel très propre avec un petit déjeuner exceptionnel à deux pas du centre de l’ancienne Corinthe
  • Camping Blu Dolfin, Corinthe : pour info car emplacements peu onéreux, mais eau non potable dans le camping. 

De l’ancienne Corinthe à Athènes

Au départ de l’ancienne Corinthe, l’arrivée à Corinthe n’est pas simple comme dans quasi toutes les villes dans lesquelles nous sommes entrés en Grèce. Toutefois, une jolie piste cyclable au centre-ville nous amène à rejoindre la mer et à suivre les routes facilement jusqu’au canal de Corinthe (qui vaut le détour, ne serait-ce que pour sa profondeur). 

L’EuroVelo 8 le longe ensuite mais nous n’avons pas eu l’occasion de le faire. Nous avions décidé d’aller le voir puis de faire demi-tour afin d’entrer à Athènes en prenant le train depuis Corinthe lors de notre premier passage. Lors du second passage, nous sommes passés plus au sud de la ville. La route était vraiment agréable, au milieu des cultures et des montagnes. 

Vélos - Riverside Décathlon - Corinthe
Bunker - Canal de Corinthe
Corinthe - EuroVelo 8 en Grèce
Canal de Corinthe - EuroVelo 8 en Grèce

Le canal de Corinthe était presque vide

Canal de Corinthe - direction Athènes

Vue sur les 2 mers.

Ici, direction Athènes.

Les zones urbanisées s’enchaînent encore jusqu’à Athènes, à part sur une petite portion de route entre Aigio Theodoroi et Megare où les petites criques sont vraiment sympas. Aussi, pour éviter une entrée trop complexe dans la capitale, habitée par près de la moitié de la population grecque, nous avons pris le traversier juste après Mégare vers l’île de Salamina. Puis de l’autre côté de l’île vers Perama. Malheureusement, aucun traversier ne permettait de rejoindre Le Pirée lorsque nous étions sur place, ce qui nous aurait éviter 10km assez pénibles dans Athènes. Il est assez facile d’y bivouaquer.

EuroVelo 8 en Grèce - proximité Athènes
Ile de Salamina - Athènes
Bivouac Salamina - Athènes
Bivouac Salamina - Athènes
Vélo - Salamina - Athènes

Nos bonnes adresses sur le parcours

  • Apartments in the center near the railway station, Athènes : un petit appartement au rez-de-chaussée où il est facile de mettre les vélos. Tout le confort nécessaire à deux pas de la gare. 
  • Athens Living Room : 2ème étage sans ascenseur, les vélos sont difficiles à monter, mais l’appartement est si confortable que nous le recommandons tout de même. Bon emplacement. 

Informations pratiques - Athènes

Athènes

Attention où vous logez dans Athènes. Près de la gare, évitez le quartier Metaxourgio. Nous avons rarement vu tant de drogues et de consommateurs dans la même rue. Nous y sommes passés par hasard en nous rendant vers le centre-ville à pied. À quelques centaines de mètres, où nous logions derrière la gare, le quartier était pourtant très calme et familial.

Le métro est très propre et facile si vous souhaitez vous rendre au centre d’Athènes. Aussi, tout le centre-ville est plutôt sympa avec de nombreux lieux d’intérêts. Athènes est une ville touristique, les prix des visites pour les principaux sont excessifs. Comptez 20€ par personne pour l’acropole par exemple. 

Conclusion sur l’EuroVelo 8 en Grèce

Le début au nord ouest du pays est très prometteur. Toutefois, la suite du parcours se révèle assez ennuyante (ou peut-être était-ce dû à la grisaille de novembre ?). L’EuroVelo 8 en Grèce a l’avantage d’offrir un parcours abordable et accessible à tous les niveaux, ce qui n’est pas le cas ailleurs où le dénivelé demandera une bonne condition physique et un entraînement. Après des mois dans les montagnes, ce fut un véritable bonheur de pouvoir rouler à notre guise. 

Mais est-ce-que nous vous conseillerions de l’emprunter ? Oui et non. Tout dépend si vous êtes pressés et avez l’envie de rejoindre Athènes facilement. Mais si vous avez le temps, Nous vous conseillons de vous diriger davantage au sud du Péloponnèse qui a davantage à offrir ! Nous en parlerons bientôt dans nos prochains articles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *