Le canal de la Marne au Rhin à vélo (V52) en 2 jours

par | Mis à jour le 12/06/2022 | Publié le 17/05/2022 | France | 2 commentaires

Au départ du port de Lagarde, nous avons exploré le Canal de la Marne au Rhin à vélo, jusqu’à Lutzelbourg. Sur cette étape, vous vous trouvez sur une partie spectaculaire de la véloroute V52. Entre la terre de sel du saulnois, les ports de plaisance, la grande écluse et la vallée des éclusiers, les points d’intérêts autour du Canal de la Marne au Rhin sont nombreux et vous invitent à explorer davantage le territoire.

Le Canal de la Marne au Rhin à Vélo

Le canal de la Marne au Rhin, long de 314 km, permettait de relier la Marne, à Vitry-le-François, au Rhin, à Strasbourg. Aujourd’hui très apprécié des plaisanciers (nous avons trouvé qu’il y en avait davantage que sur le Canal de la Sarre), suivre son cours est tout aussi agréable à vélo. 

Nous  avons suivi l’itinéraire entre Lagarde et Lutzelbourg, mais la V52 vous mène facilement jusqu’à Strasbourg ou Lunéville (avec la V52 + V534). 

À noter qu’à partir de Gondrexange jusqu’à Strasbourg, le canal de la Marne au Rhin fait partie intégrante de l’itinéraire européen de l’EuroVelo 5 qui relie l’Angleterre à l’Italie.

Voyage à vélo le long du Canla de la Marne au Rhin

Connexion avec d’autres itinéraires

La V52 est complètement réalisée de Strasbourg à Maixe. À l’avenir, elle reliera Paris à Strasbourg en suivant le Canal de la Marne au Rhin puis probablement la Marne pour aller jusqu’à Paris. 

Sur la partie que nous avons parcourue, l’itinéraire est connecté :

Si vous allez plus loin, le Canal de la Marne au Rhin sera connecté :

  • À la Voie Bleue lorsque l’on part vers Nancy, avec une section qui n’est pas encore réalisée.
  • À l’EuroVelo 19 à Void-Vacon, avec également une belle portion non développée.

Infos pratiques pour voyager sur la V52

Le territoire est bien développé pour le tourisme à vélo, ce qui en fait un lieu privilégié pour les familles, les couples ou même les cyclistes plus chevronnés qui s’amuseront en délaissant de temps à autre le Canal de la Marne au Rhin pour des itinéraires plus vallonnés de la région.

Quel vélo pour voyager dans le territoire Terres d’Oh ?

N’importe quel vélo peut faire l’affaire sur le Canal de la Marne au Rhin. Le chemin de halage est en grande partie asphalté et ne présente pas de grandes difficultés.
Vous n’avez pas de vélo ? Nous vous conseillons de découvrir notre dossier comparatif sur 25 vélos de voyage.

Quel équipement pour le Canal de la Marne au Rhin ?

L’itinéraire ne présentant pas de difficulté particulière, un équipement basique pour évoluer en itinérance vous suffira. Une veste de pluie, un poncho et des chaussures imperméables sont de mise, surtout au printemps et à l’automne.
Point important tout de même : les commerces et restaurants ne sont pas très nombreux, particulièrement hors saison. N’hésitez pas à partir avec un peu de réserve.
Retrouvez toutes nos informations dans notre article dédié à l’équipement en voyage à vélo !

Comment rejoindre l’itinéraire ?

Vous pouvez rejoindre l’itinéraire en prenant la ligne TER Nancy – Strasbourg vers Lutzelbourg ou Saverne. Pour notre part, nous avons réalisé une boucle à l’aide du train et en commençant le séjour à Sarreguemines, sur le Canal de la Sarre.

Quand partir sur le Canal de la Marne au Rhin ?

De la fin avril à la mi-octobre, le canal de la Marne au Rhin à vélo devrait être agréable avec des températures confortables. Avant ces dates, il est possible d’avoir un temps plus froid voire même de rencontrer quelques chutes de neige, dues notamment à la proximité avec les Vosges du Nord.

Le Canal de la Marne au Rhin en famille ?

Le Canal de la Marne au Rhin à vélo contient une petite portion d’une vingtaine de kilomètres sur voies partagées. Dans un environnement légèrement vallonné, les routes sont toutefois très peu fréquentées et ne présentent pas d’obstacles majeurs.

Où trouver des informations utiles sur l’itinéraire ?

Pour vous renseigner, le mieux est de visiter le site de Terres d’Oh. C’est avec ce dernier que nous avons préparé notre itinéraire. Vous retrouverez ainsi les informations sur l’itinéraire du canal de la Marne au Rhin, mais aussi toutes les boucles environnantes pour préparer vos échappées.

Que voir autour du Canal de la Marne au Rhin ?

Le temps d’un week-end, partons sur l’une des parties les plus spectaculaires du Canal de la Marne au Rhin à vélo. Avec ses points d’intérêts exceptionnels, cette petite étape ne vous laisse pas le temps de vous ennuyer. Fréquenté par les plaisanciers, de nombreux passages mythiques animent le parcours qui offre, en peu de temps, un bon lot de découvertes. 

Mais avant de partir sur les bords du Canal, nous vous invitons à parcourir le cœur des terres de la Moselle, plus précisément dans le Saulnois. Ce détour vous mène à la découverte de ses salines millénaires et du riche passé de la région. 

51 km sans Saulnois – 78 km avec le Saulnois
1 à 2 jours
Sur asphalte et chemins de halage
Tous types de vélos
Itinéraire balisé V52 + EV5
Facile à intermédiaire (Saulnois)

Découvrir le Saulnois à vélo

Si l’on connaissait les marais salants avec la Vélocéan, nous ne nous attendions pas forcément à trouver du sel en Lorraine. Pourtant le sel, alors appelé “l’or blanc”, est profondément lié à l’Histoire de la région, notamment parce qu’il était le meilleur moyen de conserver les aliments. Les exploitations de sel du Saulnois ont toutes été fermées au fil des siècles. Cependant, celle de Dieuze a été conservée et témoigne encore du riche passé de la région. 

Ce sont tous ces points d’intérêt touristiques qui nous ont convaincus de faire ce détour et d’allonger notre séjour dans le territoire saulnois. De nombreuses petites routes peu fréquentées vous mènent, avec quelques petites difficultés dans les collines environnantes, aux étangs du territoire.

Notre étape sur le canal de la Marne au Rhin à vélo commence par une visite plutôt éloignée de ce dernier. Nous sommes arrivés dans le Saulnois en nous détournant du Canal de la Sarre. Toutefois, il est possible de commencer cette étape en arrivant à Morhange ou Bénestroff par un TER en provenance de Sarrebourg, Metz ou Strasbourg.

Le domaine de Lindre

Notre visite du saulnois commence au domaine de Lindre, accessible facilement à vélo. Site exceptionnel de la région, le domaine de Lindre est un lieu étonnant et surprenant. Il vous invite à la visite avec ses observatoires, ses aires de pique-nique et ses sentiers. Fabuleuse réserve ornithologique, le lieu est, entre autres, classé zone Natura 2000.

Le domaine comprend 11 étangs, dont le principal est l’immense étang de Lindre. Il est aujourd’hui le plus grand étang piscicole de France avec la pratique d’une pisciculture biologique et respectueuse de l’environnement. 

Cet étang a également un rôle défensif, notamment grâce à son barrage construit au XIIIe siècle. En cas d’attaque de Marsal, les vannes du barrage pouvaient être ouvertes afin d’entourer la ville d’eau et de protéger son sel, source de convoitise au Moyen-Âge. 

Les Salines Royales de Dieuze

À quelques kilomètres du domaine de Lindre, nous partons à la découverte des Salines Royales de Dieuze. Tous les mercredis, à 14h, rendez-vous à l’office de Tourisme de Dieuze pour une visite guidée en compagnie d’un passionné de l’histoire de la ville. C’est en découvrant le bâtiment de la Délivrance, ancien lieu de stockage du sel et aujourd’hui réhabilité en salles de cinéma et de réception, que l’on comprend l’ampleur de l’exploitation de sel de Dieuze, qui a duré plus de 1000 ans.

Au fil des siècles, les méthodes d’extraction du sel ont évolué. En témoigne, l’ancienne saline royale (royale car elle appartenait au roi de France) a conservé son puits salé, construit au XIIe siècle. Réhabilité tout récemment, il fonctionne encore aujourd’hui et permet de mieux comprendre les techniques employées pendant plusieurs siècles. 

Si vous faites le détour par Dieuze et que vous n’avez pas déjeuné, l’étang des Essarts est vraiment sympa pour une halte ou pique-niquer.

Dieuze - l'étang de Lindre

Le musée départemental du Sel à Marsal 

En suivant le circuit du sel au départ de Dieuze, nous prenons désormais la route pour Marsal afin de visiter son musée. Dans cette ancienne cité prospère, renforcée par Vauban sous le règne de Louis XIV, le musée se situe dans l’une des portes fortifiées de la ville.

Vous y apprenez les différentes méthodes d’extraction du sel, de l’antiquité jusqu’à l’époque moderne, ainsi que les différentes utilisations du sel. Un espace du musée aborde également les techniques de défense de “l’or blanc” au fil des siècles. 

Cette visite complète bien les deux autres découvertes mais demande tout de même d’ajouter au moins une bonne dizaine de kilomètres sur votre parcours. 

Où manger sur cette étape ?

Nous vous recommandons vivement le restaurant Les Secrets de Joëlle à Dieuze qui fait de super plats traiteurs qui évoluent au fil des jours et à un prix très correct. => Les Secrets de Joëlle, 17, rue Gustave Charpentier, Dieuze / 06 29 54 57 14

Voyager à vélo clés en main 

Pour vous aider à vous lancer, plusieurs agences vous accompagnent en proposant des séjours sur les plus beaux itinéraires vélo de France et d’Europe. Une solution idéale pour commencer la pratique du voyage à vélo !

Nous vous proposons ici 2 agences sérieuses et spécialisées dans l’itinérance douce :

Combiner bateau et vélo sur le canal de la Marne au Rhin

Après cette première étape dans les environs de Dieuze, nous voici à Lagarde, un petit port de plaisance convivial où nous décidons de combiner le vélo avec le bateau, comme le font de nombreux plaisanciers. 

Nous partons avec Navig’France pour une balade découverte sur le canal de la Marne au Rhin. En réalité, le bateau dans lequel nous dormons ce soir se loue à minima pour un week-end (hors saison) et à la semaine (en saison). Idéal pour découvrir le territoire différemment et au fil de l’eau, la vedette se loue sans permis et peut permettre, en combinant avec le vélo, d’explorer lentement et de manière insolite. 

La balade se fait avec Patrice, gérant de Navig’France depuis son ouverture en 1984. Véritable passionné, il partage avec enthousiasme ses savoirs autour de la navigation fluviale ainsi que les anecdotes d’aventures de sa jeunesse. Il nous apprend ainsi à naviguer nous-mêmes ainsi que toutes les difficultés auxquelles on peut faire face. On ne s’en rend pas forcément compte côté cycliste, mais il y a finalement pas mal de choses à faire sur un bateau, même sur un canal !

Le Canal de la Marne au Rhin de Lagarde à Gondrexange

Après une super nuitée dans le port de Lagarde, nous repartons, à vélo cette fois, à la découverte du canal de la Marne au Rhin. Autour, moutons, aigles et hérons vivent dans cet environnement boisé et nous nous plaisons à les observer en action.

Assez rapidement, nous arrivons à l’arboretum, un endroit magique pour se ressourcer. À proximité de l’étang de Réchicourt-le-château, on passe en plein milieu du parc via la piste cyclable avant de rejoindre la grande écluse de Réchicourt. Impressionnante avec ses 16 m, cette écluse a été construite pour remplacer une succession de 6 écluses et gagner ainsi pas mal de temps pour les péniches naviguant sur le canal de la Marne au Rhin. Nous avons la chance de l’observer en action avec 3 bateaux de plaisance dans son sas ! 

La suite du parcours, le long de la V52, nous mène jusqu’à la passerelle de Gondrexange où l’on se trouve environné d’eau. Si vous ne comptez pas rejoindre le Canal de la Sarre par l’EuroVelo 5, nous vous recommandons tout de même de monter sur la passerelle pour admirer la vue sur les environs. 

Envie d’approfondir votre visite de la région ?

Partez pour la piste cyclable le long du canal de la Sarre et découvrez les grands étangs.

La V52 de Gondrexange à Lutzelbourg

À partir de Gondrexange, le Canal de la Marne au Rhin devient de plus en plus sauvage et encaissé, ce qui pousse l’EuroVelo 5 à le délaisser à Hesse pour emprunter des voies partagées peu fréquentées. Toutefois, il peut arriver de l’apercevoir en contrebas de la route ! 

On retrouve le canal à Arzviller où l’on entre probablement dans l’une des étapes phares de la journée : la vallée des éclusiers. Aujourd’hui remplacées par le plan incliné, les 17 écluses sont fermées depuis 1969 et donnent un cadre bucolique à cette balade de seulement 4 km où la nature a repris ses droits. Ses anciennes maisons éclusières, parfois habitées, parfois abandonnées, ont un véritable charme. À la fin de la vallée des éclusiers, il faut absolument faire un détour par le plan incliné de Saint Louis Arzviller. Cet ascenseur à bateaux, visitable, est impressionnant à voir en action.

Pour terminer l’aventure sur le territoire Terres d’Oh, nous arrivons dans la jolie petite commune de Lutzelbourg. Avec ses églises, son château en grès rose et son port de plaisance, les lieux appellent à la halte. Il faudra cependant fournir un effort supplémentaire pour monter jusqu’au château ! Les plus entraînés pourront même pousser jusqu’à Dabo, petite commune lovée au cœur des Vosges du Nord.

Où manger sur la route ?

– À la crêperie Papar Hasard, dans la vallée des éclusiers.

– Au restaurant Altenburger à Guntzviller, très fréquenté à l’heure de midi (cela peut paraître surprenant car il est isolé), le restaurant propose des menus du jour ainsi qu’une carte avec des burgers absolument délicieux.

Où dormir à Lutzelbourg ?

À l’hôtel des Vosges, habitué à recevoir des cyclistes, il est assez aisé de mettre son vélo à l’abri. L’hôtel à la déco old school est sympa et central pour approfondir votre visite de ce petit bourg touristique et pittoresque. Au camping du plan incliné, avec ses hébergements insolites, bien qu’ils soient loués un peu cher.

Bilan de notre séjour sur la V52

La découverte du Canal de la Marne au Rhin à vélo a été une super étape car il y a beaucoup de points d’intérêts en peu de kilomètres. Pour les cyclistes plus chevronnés, la région est un véritable terrain de jeu avec l’entrée sauvage dans les Vosges du Nord. Il y a beaucoup à découvrir, nous espérons donc bien revenir un de ces jours pour continuer l’EuroVelo 5 !

Ces articles vous intéresseront aussi 

2 Commentaires

  1. Catherine Humbert

    Bonsoir
    Je n’ai pas réussi à charger les gpx du canal … cela m’a renvoyé sur la Loire. Problème du site ou normal ?
    Cordialement
    Cath

    Réponse
    • Mila

      Bonjour Cath,

      À priori, le bug est corrigé. Merci de l’avoir signalé, ce n’est pas la première fois que l’on rencontre ce problème !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Google translate »