La Meuse à Vélo de Verdun à Givet via la Trans-Ardennes

par | Mis à jour le 21/08/2022 | Publié le 21/08/2022 | France | 2 commentaires

Au départ de Verdun, suivez la vallée de la Meuse à Vélo et ses paysages boisés. Un parcours accessible à tous et agréable au fil de l’eau. Sur la route de nombreux sites vous invitent à la halte, pour prendre une bière ou découvrir un site historique. 

Avec un patrimoine naturel riche, nous avons été agréablement surpris par cette portion de la Meuse à Vélo qui emprunte notamment la Trans-Ardennes. Comme pour la première partie, nous nous étions volontairement préservés des photos et n’avions simplement que lu les informations sur les différents sites à visiter. 

Même si nous avons déjà visité les Ardennes belges, nous ne nous attendions pas à évoluer au cœur de petites montagnes verdoyantes, le long des boucles du fleuve.

L’itinéraire de la Meuse à Vélo de Verdun à Givet

Après avoir visité la belle ville de Verdun et son terrible champ de bataille, le parcours vous mène vers le musée de la bière de Stenay, puis dans la jolie cité de Mouzon avant de découvrir le plus vaste château fort d’Europe à Sedan. 

A la suite, un stop à la découverte de l’impressionnante Charleville-Mézières marque votre périple avant de vous relaxer dans la paisible perle des Ardennes, à Monthermé. Ensuite les villages s’enchaînent jusqu’à la belle Givet qui marque la fin de l’EuroVelo 19 en France.

Infos pratiques sur la Meuse à Vélo de Verdun à Givet

Nous avons déjà répertorié toutes les informations pratiques générales sur La Meuse à Vélo dans un article dédié : quand partir ? Quel équipement ? Quel vélo ? etc.

La Meuse à Vélo - itinéraire EuroVelo 19 en France

La Meuse à Vélo de Verdun à Givet : un parcours familial

220 km

4  jours

Itinéraire en majorité asphalté

VTC / VTT / Vélo de voyage / gravel recommandé

Itinéraire balisé 

Niveau intermédiaire

1000 m D+

1100 m D-

Contrairement à la première partie de la Meuse à Vélo, un peu plus physique, la seconde portion est beaucoup plus abordable notamment grâce à la Trans-Ardennes. Cette belle voie verte longe la Meuse à partir de Mouzon et devrait s’étendre au fil des années. 

Sécurisée et plate, la voie verte est à destination de tous les publics y compris les plus jeunes. 

Ravitaillement sur la Trans-Ardennes

Avec un fleuve plus étendu, de petites villes se situent le long de la Meuse. Elles sont plus grandes et plus régulières. Il est donc davantage aisé de trouver un café, un restaurant ou une petite supérette pour faire une pause ou se ravitailler. Nous vous donnerons toutes nos bonnes adresses dans ce mini-guide.

Comment se rendre sur l'itinéraire ?

Il faut savoir qu’il n’y a pas de TGV qui mène directement à Verdun, la gare étant celle de Meuse TGV et située à une trentaine de kilomètres de Verdun. Si vous souhaitez commencer à Verdun, il sera donc préférable de récupérer la Meuse à Vélo à Saint-Mihiel, plus proche de l’itinéraire. Les cars qui font la connexion entre Meuse TGV et Verdun ne proposent pas beaucoup de places vélos.

Par ailleurs, quelques TER au départ de Metz font quotidiennement la connexion avec la gare de Verdun. 

Une autre possibilité serait de vous rendre à Commercy, un TER direct au départ de Paris vous y emmène. Pour en savoir plus sur les étapes au sud de Verdun, retrouvez notre article sur la Meuse à Vélo de Langres à Verdun.

Plus au nord, vous trouverez plusieurs gares le long de l’itinéraire entre Sedan et Givet dont la plus importante à Charleville-Mézières. 

Que voir sur la Meuse à Vélo entre Verdun et Givet ?

Itinéraire riche en découvertes, l’EuroVelo 19 en France ne vous donnera pas l’occasion de vous ennuyer. Après une sortie paisible de la ville de Verdun, l’étape la plus rurale entre Stenay et Mouzon est vallonnée et offre de beaux points de vue avant de vous laisser évoluer au cœur des paysages du massif de l’Ardenne. Tronçon idéal pour les âmes contemplatives, les férus d’Histoire ne seront pas en reste. 

1. Verdun, son centre ville, son champ de bataille

L’exploration de Verdun a déjà été largement traitée dans notre article concernant le premier tronçon de l’itinéraire européen. Nous vous proposons de découvrir toute la richesse de cette ville et son lourd passé. 

Un conseil : prenez le temps d’une journée sur place car sa visite est vraiment enrichissante. À moins que vous ne souhaitiez y aller sans vélo, le champ de bataille constitue déjà une belle étape à vélo de 30 à 40 kilomètres selon les visites que vous souhaitez faire. 

Au départ de Verdun, empruntez directement la petite voie verte le long de la Meuse. Nous n’avons pas trouvé d’indications et notre GPS nous a emmené sur un tout autre tracé avec un trafic dense (heureusement que l’on a vérifié les tracés officiels en cours de route). Pour éviter que vous vous perdiez, je vous ai recréé le bon tracé sur Komoot

Ainsi, vous longez paisiblement la Meuse à Vélo, accompagné par les pêcheurs et les locaux en balade avant de retrouver les petites routes tranquilles de campagne et retrouvez vite les indications.

La Meuse à Vélo - départ Verdun
La Meuse à Vélo de Verdun

2. De Verdun à Stenay, 56 km

Au départ de Verdun, la route est très paisible le long d’une voie verte assez fréquentée par les locaux. C’est agréable de croiser de nombreux autres cyclistes ou des familles ! Après quelques kilomètres, nous quittons cependant la voie pour retrouver des petites routes de campagne. Les points de vue s’enchaînent avec les montées et descentes qui nous mènent un peu plus sur les hauteurs de la vallée, avec le fleuve en contrebas.

Plus loin, l’église de Mont-devant-Sassey, construite au 12ème siècle, mérite un petit détour. Placée au cœur d’un écrin de verdure, cette église romane a conservé son portail du XIIIème siècle, le plus ancien de la Lorraine. 

Nous traversons ensuite quelques villages dont certains ont été fortifiés à une époque. C’est le cas de Villefranche, créée en étoile où l’on peut encore distinguer les fossés de ses anciennes fortifications. Par un petit détour, il est également possible d’aller visiter la petite ville de Dun-sur-Meuse et son ancienne forteresse.

La petite ville de Stenay n’est ensuite plus très loin. Place agréable avec ses jolies ruelles et ses belles bâtisses, Stenay nous invite à la halte. Célèbre pour son musée de la Bière, la visite est très intéressante. On y apprend notamment l’évolution des processus de fabrication de l’antiquité aux temps modernes. Avec ses petits jeux pédagogiques (censés être destinés aux enfants, mais qui font le bonheur des adultes), la visite est très agréable. Si vous le souhaitez, n’hésitez pas à la compléter par une petite dégustation ! 

Où dormir à Stenay ?

Au Moulin du Cygne : face au musée de la bière, un couple de néérlandais s’est lancé le défi de rénover un ancien moulin pour en faire un endroit chaleureux. Hébergement adhérent à la marque Accueil Vélo, vous pouvez y louer un petit appartement avec cuisine pour un prix très raisonnable. Un excellent petit déjeuner avec des produits pour la plupart faits maison est apporté dans un panier le matin !  À côté, se trouve un restaurant dont nous avons entendu du bien. Toutefois nous n’avons pas pu y dîner car il était fermé !  
Hébergement - Le Moulin du Cygne - Stenay restaurant - Moulin du Cygne

3. De Stenay à Sedan, 50 km

Au départ de Stenay, nous partons pour une première étape assez vallonnée. D’après mes notes, nous la trouvons un peu physique jusqu’à Mouzon. Peut-être que les jambes ont simplement commencé à fatiguer car il n’y a pas tant de dénivelé sur le papier. En tout cas, nous apprécions les points de vue sur les villages lovés auprès de la Meuse en contrebas et l’ombre que nous procure les arbres.

Mouzon est une belle Petite Cité de Caractère, avec son église abbatiale du 12ème siècle, chef-d’œuvre du premier art gothique, vestige de sa puissante abbaye bénédictine formée au 10ème siècle. La cathédrale a été rénovée par un disciple de Viollet-le-duc offrant un magnifique témoignage du passé du puissant ancien archidiosèse de Reims. À Mouzon, nous découvrons également la porte de Bourgogne, vestige des anciennes fortifications de la ville qui offre un beau point de vue sur la cité.

Mouzon est également célèbre pour son ancienne usine de feutre, gérée par la famille Sommer, propriétaire à l’époque de la belle bâtisse en pans de bois que l’on aperçoit à l’entrée de Mouzon. Aujourd’hui, on peut en apprendre davantage en visitant le musée du feutre de laine.

À Mouzon, nous récupérons la belle piste cyclable de la Trans-Ardennes au lieu de suivre les indications de la Meuse à Vélo (vous avez le choix entre les deux) que nous récupérons plus loin. Le parcours est roulant et très agréable jusqu’à Sedan.

Ville très agréable, son vaste château fort (le plus vaste d’Europe) mérite le coup d’œil. Nous sommes malheureusement arrivés trop tard pour le visiter (comptez minimum 2h pour en faire le tour) mais, vu de l’extérieur, l’ouvrage nous impressionne déjà. Le centre-ville est également très plaisant et nous invite à la balade avec ses rues pavées.

Où dormir à Sedan ?

À l’agréable chambre d’hôtes Un Week-End en Ardenne adhérant à la marque Accueil Vélo, nous avons été chaleureusement accueillis par Michel, passionné par Sedan, son jardin et sincèrement ravi d’accueillir des gens. Les chambres sont très confortables, décorées avec goût. Nous y avons dormi comme des bébés.

Au petit matin, un petit-déjeuner copieux nous attendait avec des confitures faites maison provenant directement du jardin et des tartes au sucre traditionnelles des Ardennes. Nous avons regretté ne pas avoir assez d’appétit pour tout dévorer.

Enfin, nous ne remercierons jamais assez Michel pour ses petites pâtes de fruit car elles nous ont été très utiles lors de notre étape. Une adresse que nous vous recommandons donc vivement à Sedan !

 

Chambres d'hôtes Un Week-end en Ardennes - Sedan Chambres d'hôtes Un Week-end en Ardennes - Sedan

Chambre - Un Week-end en Ardennes

Où manger à Sedan ?

Nous avons dîné au très bon restaurant Le Saint-Michel qui était plein un lundi soir (c’est qu’il est réputé) ! Avec une carte riche et une vue sur la forteresse, c’est une bonne adresse. De plus, le restaurant est adhérent à la marque Accueil Vélo.

4. De Sedan à Monthermé, 53 km

Nous repartons le long de la Trans-Ardennes pour une étape très sympa et toujours aussi roulante en cœur de vallée. Nous arrivons assez rapidement à Charleville-Mézières qui méritait bien une demi-journée pour la visiter. 

Avant qu’elles soient réunies, Mézières (la ville la plus ancienne) et Charleville étaient deux cités distinctes, ce qui explique notamment la présence de deux centres-villes. Mézières était à une époque fortifiée, une véritable “Carcassonne du Nord”. 

Au 17ème siècle, Charles Ier Gonzague construit une ville nouvelle, remplacer par Charleville,  pour développer une place de commerce et d’artisanat tournée vers les Flandres. Puis il hérite de terres à Mantoue entraînant une guerre de succession dans laquelle il finira ruiné, laissant derrière lui l’harmonieuse Place Ducale. 

À Charleville-Mézières, il est également possible de partir sur les traces du poète Arthur Rimbaud, qui y est né, grâce au musée qui lui est dédié. Tous les deux ans, on peut également assister au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes. Le prochain aura lieu en septembre 2023.

Après Charleville, nous entrons dans le massif de l’Ardenne avec les boucles de la Meuse entourée de monts culminants à 400m d’altitude. Les villages s’enchaînent avec de superbes points de vue. À Bogny-sur-Meuse, il est possible de visiter le site naturel des Quatre Fils Aymon, situé à 1km de l’itinéraire.

Vient ensuite Monthermé, surnommée la perle des Ardennes, où l’on peut grimper sur la colline pour accéder à un magnifique point de vue de La Roche à Sept Heures sur la boucle de la Meuse. 

Où dormir et manger à Monthermé ?

hôtel les boucles de Meuse– À l’hôtel restaurant Accueil Vélo les boucles de Meuse qui propose une formule étape avec dîner, nuitée et petit-déjeuner. Les chambres sont assez basiques mais offrent une vue imprenable sur la Meuse et Monthermé.

5. De Monthermé à Givet, 64 km

Au départ de Monthermé, l’étape a beaucoup de charme jusqu’à Givet. La Trans-Ardennes nous mène au fil de l’eau à travers des petites villes pittoresques agrémentées de leurs églises anciennes. Il est difficile de ne pas s’arrêter à chaque instant ! 

Nous arrivons aussi très vite à Laifour, sur le site des Dames de Meuse. Site magnifique, nous avons toutefois du mal à imaginer les 3 dames figées dans la roche selon la légende ! D’ailleurs, des légendes il y en a plein. Sur la route, un tout petit panneau en bois nous indique la présence d’une source ferrugineuse d’où l’eau coule orange. Il suffit de quelques pas dans la forêt pour y accéder. La légende dit que la source serait devenue ainsi après l’assassinat d’une vierge à cet endroit. 

La petite commune de Revin mérite un petit détour avec sa maison espagnole et ses jolies ruelles. Quelques kilomètres plus loin, à Fumay, il est possible de profiter de sensations fortes grâce à une tyrolienne dont le départ se situe à 110 m au-dessus de la Meuse. Nous sommes un peu trop peureux pour ce genre d’activités, mais ça avait l’air drôle pour les moins froussards !

À Vireux-Wallerand, il est possible de dévier de la Trans-Ardennes pour se diriger vers Hierges, village médiéval et les vestiges de son château. Pour notre part, nous prenons plutôt la direction de Chooz, village de pierres bleues récemment restauré et très joli. Nous sommes désormais très proches de la frontière belge.

Dernière étape de cette aventure sur la Meuse à Vélo, nous partons à la découverte de Givet, surplombée par l’imposante citadelle de Charlemont datant du 16ème siècle, posée à 210 m d’altitude. La ville basse a beaucoup de charme avec ses vieilles bâtisses en pierre bleue locale. 

Où dormir et manger à Givet ?

Nous vous proposons de vous arrêter au Château d’Aviette à Rancennes, un peu avant Givet. Dans un domaine magnifique, les chambres sont grandes et très confortables. Nous avons été chaleureusement accueillis dans cette belle demeure avec son grand parc, tout juste à côté de la Meuse.  Il est également possible d’y dîner et de profiter d’un excellent petit-déjeuner avec des confitures maison et du vrai jus d’orange !
Domaine de l'Aviette - Rancennes - Accueil Vélo- EuroVelo 19 Chateau d'Aviette - Rancennes

Notre avis sur la Meuse à Vélo de Verdun à Givet et la Trans-Ardennes

Petite aventure très riche en découvertes, les journées sont passées vite. Nous avons d’ailleurs dû faire l’impasse sur quelques visites si nous voulions arriver à une heure correcte le soir. Ce tronçon invite les cyclistes à la halte, à la découverte et nous a aussi donné l’envie de prendre nos chaussures de randonnée pour découvrir les différents sites et nous attarder dans la région.

Nous avons également beaucoup apprécié évoluer au cœur de paysages boisés et vallonnés avec tous ses sites naturels. À noter que les sites touristiques sont parfois à quelques kilomètres de la Meuse à Vélo, mais surtout en hauteur, ce qui rend le détour un peu sportif. Il faudra le prendre en compte si vous préparez votre voyage en avance et réservez vos logements ! 

Cet article a été rédigé suite à un partenariat avec l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est, et les organismes de développement touristique départementaux et locaux. Nous relatons l’expérience telle que nous l’avons vécue et gardons notre indépendance quant à notre récit sur la Meuse à Vélo. Cela veut notamment dire que nous sommes restés totalement libres de vous recommander une adresse ou un lieu !

2 Commentaires

  1. Behague

    Je viens dans la région depuis près de 40 ans et je ne me lasse pas de la beauté sauvage des Ardennes

    Réponse
    • Mila

      C’est vrai que les Ardennes sont magnifiques !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.